le média libre et indépendant qui vous aide à mieux consommer au quotidien !

Conso : tout savoir sur les variations de prix dans le e-commerce

À travers cet article nous vous proposons une petite visite guidée dans le monde merveilleux de la vente en ligne, qui met en place toute une série de techniques pour mieux vous ponctionner en faisant varier les prix à votre insu. Ah oui, précisons qu'en tant que consommateurs nous n'allons pas en faire l'éloge, mais au contraire les décortiquer pour vous aider à mieux les contrer.

Déroulé de l'article :

 

Les variations de prix dans le e-commerce : introduction et contexte

Les achats en ligne ont le vent en poupe, si les internautes sont au rendez-vous il y a également tout un tas d'entreprises qui se sont spécialisées dans les services autour de ce business. Pas pour aider les consommateurs mais au contraire les e-commerces à mieux vendre : optimisation des fiches produit et du parcours d'achat, automatisation de la logistique, analyses du comportement, etc...

Parmi ces nouveaux outils à la disposition des professionnels pour optimiser leur commerce, on retrouve également les techniques pour faire varier automatiquement les prix des produits et services qu'ils vendent.

Voilà quelque chose d'assez inhabituel et dans le commerce traditionnel c'est interdit, imaginez vous : c'est comme si le boulanger vous vendait la baguette plus chère à l'approche de midi parce que vous commencez à avoir faim, c'est pourtant exactement ce que font beaucoup de sites de vente en ligne.

Et ce en toute légalité puisque pas grand chose ne les en empêche, les nouvelles lois censées protéger les consommateurs étant de moins en moins contraignantes pour les grandes entreprises, sous le poids de leurs lobbys.

D'ailleurs nous l'avons encore vu récemment avec la nouvelle loi DMA/DSA qui à peine entrée en vigueur a immédiatement été détournée par les principaux sites de vente en ligne. Elle concernait les taux de promotion qui est d'ailleurs la principale technique de variation des prix, bref nous vous laissons lire l'article sur ce sujet assez complexe.

Mais avant demandons nous tout de même, à quoi servent ces variations de tarifs pour les professionnels qui les pratiquent ? La cause principale vient des comparateurs de prix et des moteurs de recherche, qui classent les offres de la moins onéreuse à la plus chère, les vendeurs jouent donc des offres et font des coups pour gagner en visibilité et en trafic.

Cela fait des années que nous vous conseillons de ne pas faire confiance aux comparateurs de prix, non seulement ils ne font pas ça pour vous aider mais pour générer des revenus sur votre dos, en plus ils sont la principale cause de cette valse des étiquettes.

Les prix ne reflètent donc plus la valeur des produits ou services vendus, ils sont une stratégie d'entreprise pour attirer le chaland. Pire ils jouent sur les biais psychologiques et biaisent le processus de décision d'achat des consommateurs.

Car nous verrons ensuite que c'est bien plus complexe qu'on ne le pense avec à l'oeuvre en coulisses des entreprises spécialisées dans le comportement et la psychologie, pour inciter les consommateurs à acheter et à dépenser plus, et oui on ne vit pas dans le monde des bisounours.

Pour résumer donc nous avons une guerre des prix entre petits e-commerces et géants de la vente en ligne, qui utilisent tous les moyens proposés par des sociétés spécialisées pour tondre les consommateurs jusqu'à l'os, mais comment s'y prennent ils ?

techniques-marketing
crédit image : pixabay - bumiputra_rockers

 

Quelles sont les techniques utilisées pour faire varier les prix ?

La principale source de variation de prix dans le e-commerce nous l'avons déjà évoquée, ce sont les promotions permanentes, les sites de vente en ligne et les marchands externes pouvant les modifier à volonté. Presque tous les sites trichent sur les prix et les taux de réduction affichés, sans être inquiétés car les lois sont peu contraignantes et les contrôles quasi inexistants.

Méfiez vous d'ailleurs de tous ces sites de bons plans qui en font des caisses avec des titres du type « tarif en chute libre » ou « prix fracassé » tout au long de l'année, souvent sur des promotions pas si intéressantes qu'elles n'en ont l'air. Leur but est de récupérer une commission sur vos achats, pas de vous faire bénéficier d'une bonne affaire.

La seconde technique s'appelle la tarification dynamique, que vous devez bien connaître si vous prenez régulièrement le train ou l'avion puisqu'elle consiste à faire varier les tarifs en fonction de la demande et du taux de remplissage. Plus il y a de demandes et plus le prix monte, moins il reste de places et plus leur prix grimpe.

On l'appelle aussi Yeld Management et vous pouvez consulter sa fiche sur le site de l'INC car c'est assez complexe, mais rarement à l'avantage des consommateurs. Cette technique est d'ailleurs très injuste et fait l'objet de nombreuses critiques, comme celle des fausses promotions. Mais à part demander d'informer les consommateurs, les autorités ne font rien pour nous en protéger.

La troisième technique est la déstructuration des prix, elle permet d'afficher un prix de base très intéressant (prix d'appel) qui va attirer les consommateurs. Mais derrière vous avez tout un parcours d'achats avec pleins d'options payantes qui font gonfler la note finale pour l'acheteur, cette technique joue sur la psychologie car un acheteur qui débute le parcours d'achat va rarement l'abandonner.

Là aussi les voyages en avion sont un bon exemple : vous payez plus cher pour une place plus confortable, vous rajoutez un billet pour la valise en soute, et ainsi de suite. Et là encore on retrouve derrière cette technique psychologique l'enjeu de la visibilité sur les comparateurs de prix, quand on vous dit que c'est une saloperie.

vente-en-ligne
crédit image : pixabay - Mediamodifier

La quatrième technique porte le nom de versioning, elle consiste à créer des versions différentes d'un produit pour atteindre les différentes catégories d'acheteurs. Prenons un exemple tout simple avec un livre, il va être décliné en version brochée pour les plus aisés et en version poche pour ceux qui ne peuvent pas se payer la version haut de gamme.

C'est une des techniques utilisées pendant les soldes notamment avec des séries de vêtements de marque mais de moindre qualité, qui sont affichés au prix de la version standard avec une promotion pour faire croire que vous achetez un produit de marque et de qualité moins cher alors que c'est une sous-version moins onéreuse à produire.

On retrouve d'ailleurs cette technique sur les sites de deals et de ventes privées, pour eux aussi nous avons déjà averti qu'il fallait s'en méfier, mais pas grand monde ne nous lit apparemment puisque les sites qui utilisent ces techniques se portent généralement très bien. Les riches achètent la grande marque plein pot et on refourgue des produits confectionnés à la va vite aux autres, en leur faisant croire qu'ils font l'affaire du siècle.

La cinquième technique est celle des clients abonnés, ce sont ces programmes d'avantages avec des livraisons offertes et quelques bonus mais qui ne sont accessibles qu'en devenant membre, ce qui nécessite le paiement d'une somme au mois ou à l'année, avec souvent d'ailleurs des difficultés pour se désabonner (une loi pour faciliter les désabonnements vient d'être votée).

C'est bien entendu le célèbre programme Amazon Prime lors de son arrivée en France qui a ouvert la voie de cette technique, tous les e-commerces ont voulu se jeter dans la brèche pour contrer le géant américain avec leur propre cartes d'avantages, sans jamais réussir à le concurrencer tant il est avantageux.

Vous devez avoir entendu parler de la récente augmentation de Prime qui a fait couler beaucoup d'encre et entre en vigueur le 15 septembre 2022, nous les premiers l'avons critiquée car particulièrement malvenue dans le contexte actuel. Mais ça reste de loin le programme d'avantages le plus intéressant et complet du e-commerce en France, même au nouveau tarif.

Néanmoins la technique est désormais bien ancrée et déclinée à certains services voir même désormais dans certaines enseignes terrestres, avantageuse parfois mais sous réserve d'utiliser plusieurs avantages et de manière régulière. Attention par contre de ne pas se faire happer par la société du tout abonnement dans laquelle on essaie de nous faire basculer.

La sixième et dernière technique consiste à mettre en place une discrimination tarifaire, ce sont les tarifs spéciaux pour une partie de la population : les étudiants ou les chômeurs par exemple. Ils sont plutôt à l'avantage des budgets serrés donc nous pouvons la classer dans la catégorie des rares variations qui peuvent être avantageuses, mais avec le même risque que pour la précédente.

Source : Institut National de la Consommation

ciblage-publicitaire
crédit image : pixabay - geralt

 

Variation des prix : s'en prémunir en tant que consommateur

Comme toujours quand on est un consommateur mieux vaut éviter les achats impulsifs et éviter les situations d'urgence, du moins si l'on veut acheter au bon prix et éviter de se retrouver avec pleins d'objets à la maison dont on n'a finalement pas l'utilité.

Car si personne ne le dit ce sont plus ou moins les mêmes techniques qu'utilisent les e-commerces pour vendre, que les hackers pour vous arnaquer. Notamment avec cette fâcheuse tendance à vouloir vous placer dans un sentiment d'urgence, par exemple en utilisant des alertes de type « plus que 6 produits en stock » inscrites en rouge et bien visibles, pour vous inciter à vite acheter.

Un bon achat est un achat réfléchi, du moins un minimum et en fonction de son coût par rapport à votre budget. Car si il n'est pas nécessaire de faire un comparatif complet pour remplacer son radio-réveil non plus, tout est question d'équilibre entre temps que vous y passez et économies que vous pouvez réaliser.

Il est indispensable de ne pas se presser pour les gros achats, votre vieux canapé peut sans doutes encore faire quelques semaines et il n'est pas urgent de le remplacer parce que vous avez cru voir une super promotion sur internet. Elle s'affiche sans doute car un algorithme a détecté que vous cherchiez un canapé, souriez vous êtes traqué.

D'ailleurs vous devez vous en douter mais sous couvert de vous afficher des publicités plus intéressantes, le ciblage publicitaire est en vérité une vraie plaie pour les consommateurs, mieux vaut donc systématiquement refuser tout ciblage publicitaire.

Quitte à rayer de la carte certains sites internet que vous aimiez bien, de fait si un site vous laisse le choix entre vous abonner ou accepter que vos données personnelles soient utilisées pour les pires saloperies (obligation d'accepter les cookies), c'est que le site n'a pas pour principal but de vous informer mais de faire rentrer un max de cash dans les caisses.

Même principe sur smartphone, si au milieu de l'article et juste après s'affichent des publicités, leur but est clair. Sur un bon site en fin d'article on a d'autres articles similaires issus du même site et des commentaires, si c'est une succession de publicités c'est que leur intention est surtout de faire du fric.

Écarter les sites avides est important, ils ne sont pas fiables. Mais il est également primordial de bien protéger toutes vos activités en ligne avec un antivirus complet qui tient la route. Mais aussi des bloqueurs de publicité comme par exemple Adblock ou Avast Online Security, voir même d'investir dans un bon VPN pour s'assurer que personne ne vous traque.

Car il s'agit bien de cela, sur internet vous êtes littéralement traqués, analysés et classés dans des catégories dans le seul but de vous vendre ensuite des produits et services. Ce n'est pas pour vous rendre la navigation plus agréable ou vous permettre de mieux acheter, y compris sur les sites de bons plans, les comparateurs de prix ou les réseaux sociaux dont il faut se méfier.

Au final donc pour éviter de vous faire arnaquer il faut éviter déjà d'accorder votre confiance à n'importe qui, comme on dit ça se gagne. Il ne faut pas croire tout ce qui est écrit et mis en avant par des marques ou des vendeurs, ni d'ailleurs dans les médias aux pratiques clairement lucratives, vous devez vous informer pour apprendre à lire entre les lignes.

Mieux vaut éviter de laisser tout ce petit monde, qui a pour seul et unique but de s'en mettre plein les poches d'avoir accès à toutes vos données personnelles, ils n'hésiteront pas à les utiliser contre vous juste pour générer des profits. Si un site ou une entreprise ne respecte pas vos données personnelles, alors il ou elle n'est pas digne de confiance !

Quelques articles pour aller plus loin :

Retrouvez tous nos articles d'aide à la consommation

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article