Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant, par des consommateurs pour les consommateurs !

Solidarité : zoom sur les réseaux d'entraide de l'économie circulaire

Vous le savez chez Tests et Bons Plans nous aimons les nouvelles technologies mais sommes également conscients des enjeux environnementaux, raison pour laquelle nous tenons aussi à promouvoir les économies circulaires et collaboratives.

Nous souhaitons dans cet article mettre en lumière quelques uns des principaux réseaux d'entraide de l'économie circulaire que sont Les Ressourceries et Répar'Acteurs, dont la mission est de réparer et donner une seconde vie à nos objets du quotidien, puis nous explorerons quelques autres options qui s'offrent à vous.

Mais vous avez compris le sens de cet article, plutôt que de bêtement jeter un appareil électronique ou d'électroménager qui ne fonctionne plus songez à le faire réparer ou à le donner à une association afin qu'il puisse avoir une seconde vie.
 

Zoom sur Les Ressourceries :

Les Ressourceries sont un réseau national sous la forme d'une association de type « loi 1901 » donc à but non lucratif, son action tourne autour du concept des 3R : récolter, revaloriser et revendre. Tout est dit donc ils récupèrent des objets destinés à être jetés, les revalorisent puis les revendent ou à défaut les recyclent.

Ils ont également une fonction de sensibilisation à l'environnement auprès du public, le réseau dispose de quelques 150 antennes relais réparties sur le territoire, ou presque car le nord-est semble encore assez peu couvert, vous trouverez sur leur site la carte des Ressourceries de France pour ce qui est de trouver celle(s) à proximité de chez vous.

Les ressourceries sont donc de par leur statut d'association à but non lucratif, ce qui est un vrai gage de leur engagement citoyen, un réseau fiable en qui vous pouvez avoir confiance. Ils viennent de fêter leurs 20 ans d'existence fin 2020 et disposent donc également d'une réelle expérience et légitimité dans ce domaine.

Pour plus d'information vous pouvez visiter le site de Les Ressourceries et vous rapprocher d'une des 150 ressourceries puisqu'il y a de bonnes chances que vous en ayez une à proximité, dommage qu'ils ne soient pas encore très connus du grand public.

Zoom sur Répar'Acteurs :

Autre solution sur la même thématique mise en place elle par la CMA (Chambre des Métiers et de l'Artisanat) avec le soutien de l'ADEME (Agence de l'Environnement), Répar'Acteurs c'est un site internet avec un moteur de recherche qui propose un annuaire d'artisans. Bien fourni puisqu'ils en référencent plus de 73.000 tout de même, mais tous ne se valent sans doutes pas.

Quand vous avez un objet cassé qui n'est plus garanti vous pouvez utiliser le site Répar'Acteurs pour chercher un artisan capable de le réparer plutôt que de le jeter pour en racheter un neuf, là encore souvent le choix du consommateur est limité uniquement par sa méconnaissance des options disponibles.

C'est bien aussi une sorte de réseau d'entraide, mais sous une autre forme puisque si le service de recherche est gratuit l'artisan qui va intervenir ensuite lui ne le sera pas forcément, donc ça ne sera peut-être pas toujours valable de lui confier la réparation.

Mais ça ne coûte rien de vérifier et de demander un devis, sinon plutôt que de bêtement jeter vous pouvez donner votre appareil soit à une Ressourcerie soit à un autre acteur de l'économie circulaire, puisque nous allons dans la prochaine partie explorer d'autres options qui s'offrent aux consommateurs.

Zoom sur quelques autres pistes à explorer :

Pour aller plus loin nous allons évoquer d'autres pistes, non pas dans le domaine des réparations mais du don. Car comme nous venons de le voir il va malheureusement être parfois plus intéressant d'acheter un produit neuf que de le faire réparer.

Ce n'est pas pour autant qu'il faut le jeter car il est sans doute possible de le revaloriser d'une façon ou d'une autre, en le confiant à une association. Si l'objet fonctionne encore mais que vous souhaitez changer quand même, ne le jetez pas non plus.

Rien ne se perd et il y a pleins d'options qui s'offrent à vous quelque soit sa valeur, s'il en a une vous pouvez le revendre tout simplement soit sur un site de vente en ligne entre particuliers type Rakuten ou Vinted soit à un professionnel, vous trouverez les meilleurs dans notre article revendre ses objets high-tech d'occasion.

Si il n'a plus vraiment de valeur mais est encore en état de fonctionnement vous ne pouvez pas le revendre, mais vous pouvez le donner afin qu'une personne moins bien lotie que vous puisse le récupérer et l'utiliser.

Il y a des associations comme Emmaüs qui peuvent servir de relais pour lui trouver un nouveau propriétaire, mais aussi des solutions en ligne avec par exemple Geev qui permet de proposer à qui le veut les objets dont vous voulez vous débarrasser.

Enfin l'ADEME a également mis en place une plate-forme dont le but est un peu de centraliser tout ce qui existe dans le domaine de l'économie collaborative, elle permet de chercher si il existe un réseau correspondant pour chaque situation.

Cet outil c'est Longue vie aux objets avec donc un moteur de recherche sur lequel vous sélectionnez le besoin (prêt, location, échange, réparation, etc...) et la catégorie (loisirs, high-tech, électroménager, etc...) pour trouver facilement si une entité (association ou professionnel) propose ce type de service.

Conclusion et conseils :

Au final pour beaucoup d'entre nous si la plupart des objets du quotidien qui n'ont plus d'utilité terminent aux ordures ce n'est pas que l'on ne veut pas qu'ils aient une seconde vie, c'est tout simplement que l'on ne connaît pas l'existence de toutes ces solutions.

Nous en avons listé quelques unes afin de leur donner un peu de visibilité mais nous non plus ne les connaissons sans doutes pas toutes, il y en a certainement beaucoup d'autres à découvrir encore. Nous souhaitions juste informer qu'il est dommage de jeter, quel que soit l'état d'un objet alors qu'il peut être souvent revalorisé.

Car un des problèmes de notre civilisation c'est qu'elle devient de plus en plus égoïste et individualiste, et je pense que nous avons tous des exemples en tête, alors qu'il est si simple de faire un petit geste pour vivre dans un monde meilleur.

Pour ceux qui veulent aller plus loin vous pouvez consulter également notre article sur les sites de l'économie collaborative, et si vous avez la fibre écologique pensez à financer la plantation d'arbres par le biais d'organismes comme Reforest'Action pour compenser votre bilan carbone et offrir un monde meilleur à vos enfants (chaque geste compte).

Nos articles similaires :

Tous nos articles Solidaires ici

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article