Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant au service des consommateurs !

Mobicoop : le covoiturage vraiment collaboratif et solidaire !

Nous cherchions depuis longtemps un acteur dans le domaine du covoiturage, qui ne propose pas ce service uniquement dans le but de gagner de l'argent. Ce fut compliqué mais nous l'avons enfin trouvé, partons à la découverte de Mobicoop.

 

Présentation de Mobicoop :

À la télé, comme ailleurs dans les médias quand on nous parle covoiturage on évoque BlaBlaCar comme si c'était l'unique solution disponible, sans doutes un bon service mais qui est payant. Hors pour nous le covoiturage c'est de l'entraide entre particuliers, pas un business juteux.

Nous avons donc cherché une alternative plus en accord avec nos valeurs et sommes tombés sur Mobicoop.

C'est un site (et une application smartphone) qui permet aux automobilistes de proposer du covoiturage, et à ceux qui cherchent un moyen de transport de se rencontrer. Un service équivalent à celui des autres services de mise en relation, avec tout de même une sacrée différence.

Car Mobicoop est une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) qui n'a donc pas comme principal but de gagner de l'argent, mais de rendre service aux usagers. Ce qui change pas mal de choses puisqu'ils n'ont pas pour modèle économique de s'en mettre plein les poches, ce qui est rare de nos jours.

Mobicoop ne prélève pas de commissions sur les trajets de covoiturage, le service est donc moins onéreux. Pour celles et ceux qui proposent des places de covoiturage, mais aussi pour celles et ceux qui en bénéficient.

Pourtant comme nous l'évoquions ci-dessus quand les médias évoquent le covoiturage et la solidarité, ils mentionnent toujours des start-ups à but purement lucratif. C'est la société dans laquelle nous vivons ou il faut toujours rentabiliser, y compris les médias.

Mobicoop est né à la suite du site Covoiturage.fr, quand il a lui aussi choisi de faire payer des commissions à ses utilisateurs, une partie de ces derniers se sont alors regroupés en 2011 pour créer l'association Covoiturage-Libre.

En 2018 l'association se rapproche de Covivo, entreprise spécialisée dans le développement de logiciels de mobilité et l'ensemble devient Mobicoop, sous la forme de la SCIC actuelle.

L'an dernier (en 2021) ils incorporent aussi Rezo Pouce qui proposait une solution pour autostopeurs, pour former la plateforme de covoiturage actuelle. Un service solidaire pour les consommateurs, qui n'a pas pour unique but de vous faire payer le service rendu.

mobicoop

 

Fonctionnement de Mobicoop :

Le fonctionnement est similaire aux autres plateformes spécialisées, et le site d'ailleurs plutôt agréable et coloré. Il y a un module qui permet à celles et ceux qui ont un véhicule de proposer leurs trajets, et à ceux qui cherchent un chauffeur de trouver les trajets de covoiturages correspondants disponibles.

Il suffit donc de renseigner le lieu de départ et celui d'arrivée, ainsi que la date du trajet ou si c'est un trajet récurrent. Quand vous proposez des places il faut aussi indiquer le nombre de places disponibles, le prix est calculé en fonction du barème kilométrique. Ensuite les deux parties entrent en contact et se mettent d'accord.

La personne qui bénéficie d'un covoiturage paye donc le conducteur, comme partout ailleurs. Mais c'est sans commission prélevée par le site déjà, et calculé sur le barème kilométrique donc sans risque que le conducteur soit tenté d'augmenter le prix pour de mauvaises raisons. Bref vous trouverez toutes les informations dans la FAQ de Mobicoop si vous êtes intéressé(e)s.

Mobicoop revendique plus de 500.000 utilisateurs, ce qui permet déjà de faire pas mal de trajets. Il ne leur manque qu'un peu de visibilité pour s'affirmer comme une alternative plus solidaire et coopérative que toutes ces start-up, qui se targuent de levées de fonds spectaculaires et d'un modèle financier qui ne vise qu'à générer du fric.

Car en général les investisseurs (ou actionnaires) ne rentrent pas au capital d'une société par pure générosité, c'est dans le but de gagner de l'argent sous la forme de dividendes plus tard. Hors pour nous les services de ce type ne devraient pas être l'apanage de fonds d'investissement et de multinationales, c'est du ressort associatif et solidaire.

Mais comme la plupart des gens sont lobotomisés par le marketing et la publicité, comme les médias ont leurs petits arrangements et ne mettent en avant que des solutions payantes, les services réellement solidaires manquent cruellement de visibilité.

mobicoop-covoiturage

Nous souhaitions donc à travers cet article vous présenter ce service de covoiturage coopératif qui offre une vraie alternative, vous trouverez les meilleurs sites de l'économie circulaire et solidaire ici, ceux justement approuvés par Tests et Bons Plans dans divers domaines (entraide, reconditionné, services, solidarité, etc...).

Car pour nous l'entraide et la solidarité ne devraient pas être des manières détournées de gagner de l'argent sur le dos des consommateurs. On nous fait trop souvent croire que l'on nous rend service alors que le but est soit de prélever des commissions, soit de vendre nos données personnelles.

La vigilance est de mise donc, heureusement il existe aussi quelques acteurs qui ont de bonnes intentions et ne voient pas juste l'aspect monétaire et les bénéfices qu'ils peuvent en tirer, nous essayons de vous les présenter et continuerons à le faire.

Découvrez des articles similaires :

Retrouvez tous nos articles solidaires ici

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article