Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant au service des consommateurs !

Consommation : FoodWatch dénonce la fraude alimentaire

L'association FoodWatch alerte sur les arnaques de plus en plus nombreuses dans l'alimentation, aux mains de véritables cartels de trafiquants organisant tout ça alors que les contrôles sont de moins en moins nombreux et que nos autorités ferment les yeux.

FoodWatch dénonce l'opacité qui règne dans le domaine alimentaire et le laisser faire des autorités françaises qui appliquent à l'alimentation le même principe que pour les autres problèmes, on fait une annonce et on considère que c'est réglé !

Bon ça c'est nous qui le disons et non pas l'organisation FW mais sans doutes le sentiment de beaucoup à l'heure où la politique se fait en conférences de presse, sur les plateaux télé voir même sur Twitter et si les politiques communiquent rien ne change ensuite.

 

Le constat de FoodWatch et leur pétition en ligne :

Nous relayons cette alerte de FoodWatch qui oeuvre pour les consommateurs car certainement étant moi même ancien cuisinier c'est un domaine qui me touche tout particulièrement, mais il concerne absolument tout le monde car à notre connaissance on ne peut pas survivre longtemps sans manger.

Hors de nos jours nous devons faire face à de vraies organisations criminelles prêtes à tout pour gagner un maximum d'argent, avec l'aval de certains industriels tout aussi avides et d'autorités qui ferment les yeux pour on ne sait quelle raison, sans doutes comme toujours muselées par les lobbys.

Bref le résultat des enquêtes menées par FoodWatch est sans appel : viande de cheval vendue comme du bœuf, poulets gonflés à l'eau, thon avarié bourré d'additifs, tomates espagnoles vendues comme Made in France, faux miels ou encore faux produits Bio les arnaques sont partout et se multiplient.

Rien ni personne n'y échappe et tous ces aliments malsains se retrouvent au quotidien dans nos assiettes, mais que fait la police ?

Justement pas grand chose puisque FoodWatch dénonce que dans le même temps, alors que le crime s'organise à grande échelle et prend une ampleur inquiétante, il y a de moins en moins d'inspecteurs pour vérifier et contrôler tout ça.

L'état gère ces problématiques en toute opacité et donc FoodWatch lance une grande pétition en ligne pour que la transparence sur ces pratiques devenues courantes et passées sous silence soit faite, et qu'il assume son rôle de régulateur pour protéger les consommateurs de ces arnaques dangereuses pour notre santé.

Car pour faire des normes et empiler les lois il n'y a pas de problèmes, mais pour les faire respecter malheureusement il n'y a plus personne donc les personnes mal intentionnées le font les mains libres en toute insouciance, jusqu'au prochain scandale qui sera réglé d'une conférence de presse bien placée en attendant le suivant.

Nous pourrions aussi rajouter un volet non abordé par FoodWatch dans cette alerte qui concerne les retours de produits car nous voyons souvent que la communication sur ces problèmes de rappels de produits est très mal organisée et bien souvent une petite affichette en rayon suffit.

Ce qui nous semble un peu léger et quand un produit fait l'objet d'un rappel les consommateurs qui l'ont acheté devraient pouvoir être avertis avant qu'ils ne le consomment, pas une semaine après de retour dans les rayons du supermarché en tombant par hasard sur une affichette les informant qu'en fait il ne fallait pas le consommer et le rapporter.

Le site internet Oulah fait une veille et relaie une partie des rappels de marchandises, mais est ce vraiment à un site indépendant de s'en occuper et au consommateur de vérifier chaque jour si un des produits qu'il a acheté fait l'objet d'un rappel ou pas avant de le consommer ?

Il y a donc un gros soucis au niveau des rappels de produits et de leur information auprès des consommateurs que nous souhaitons au passage également soulever, espérons qu'une association de consommateurs s'empare également de cet autre sujet pour tenter de faire bouger les autorités.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur l'alerte lancée par l'association sur le site de FoodWatch et signer la pétition en ligne si vous le souhaitez, vous pouvez également relayer le hashtag #DuFauxPourDeVrai sur les réseaux sociaux pour lui donner de la visibilité et de l'importance puisque nos politiques sont plus souvent sur Twitter qu'au travail semble t'il.

Même si nous sommes assez peu optimistes sur le fait que le gouvernement soit en capacité d'influer sur les multinationales qui s'en mettent plein les poches, et n'ont de toute façon pas l'intention de réduire la voilure car leurs lobbys semblent plus puissants que nos gouvernants, pour elles seul le fric compte car il faut satisfaire les actionnaires.

fraude-alimentaire
crédit image : pixabay - lukinlgor

Nos articles similaires :

Tous nos articles d'aide à la consommation ici

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article