Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant, par des consommateurs pour les consommateurs !

Conso : on a testé les applications d'aide à l'alimentation

Dans notre dossier consommation de la semaine nous nous intéressons aux applications smartphone censées vous aider à bien manger : suivre un régime alimentaire, surveiller son poids, faire le bon choix dans les rayons de supermarchés, etc... Il en existe de nombreuses sortes mais sont elles toutes vraiment utiles ?

Nous avons testé les 3 applications phares qui sont FoodVisor, Kwalito et Yuka pour les comparer et voir leurs différences, nous n'avons pas fait de classement puisqu'elles ont toutes des caractéristiques différentes et peuvent être complémentaires donc nous vous les présentons par ordre alphabétique.

Chacun choisira en fonction de ses attentes et besoins laquelle ou lesquelles leur conviennent le mieux, nous avons donc essayé ces trois applications pour voir ce qu'elles nous indiquent et si les résultats sont cohérents, si elles sont pratiques, etc... suivez le guide !

 

 FOODVISOR 

foodvisor

Nous commençons donc par FoodVisor qui propose de décortiquer vos repas juste en les prenant en photo, le principe est simple puisque les algorithmes de l'intelligence artificielle reconnaissent les aliments que vous mangez et calculent leurs informations nutritionnelles.

Les repas photographiés sont ajoutés au journal de votre consommation et permettent de définir le nombre de calories consommées, la quantité de graisses, de protéines,de glucides, etc... Elle permet également de rentrer votre activité physique et ainsi de savoir combien de calories vous avez brûlé, ou encore de suivre l'évolution de votre poids.

application-foodvisor

Forte de toutes ces informations l'application FoodVisor est capable de vous aider à définir des objectifs et à les tenir, financée par des levées de fonds à hauteur de 2 millions d'euros cette application a reçue de nombreux prix sur la thématique de l'innovation.

Mais elle devra ensuite se débrouiller seule et c'est, vous vous en doutez, une version de l'application payante qui est censée viabiliser l'investissement pour développer l'intelligence artificielle et l'application.

La version Prenium propose un tchat avec des diététiciens, des programmes alimentaires personnalisés, un bilan et des conseils personnalisés ou encore des recettes adaptées à vos objectifs. Bref du coaching alimentaire.

 

Notre avis sur FoodVisor :

avis-foodvisor

 

Pas de soucis à l'inscription mais si vous souhaitez profiter pleinement des fonctions de FoodVisor il faut accepter de leur transmettre à peu près toutes vos informations personnelles et pas mal d'accès à votre smartphone, mieux vaut donc si vous êtes soucieux de votre vie privée éviter mais il n'en reste pas moins qu'elles sont nécessaires.

Première assiette scannée première erreur, elle prend une aile de poulet pour une côte de porc... Obligé de signaler une erreur et pour se faire il faut envoyer un mail au service client, franchement on a autre chose à faire quand on est à table au travail ou au resto avec des amis.

Bref une fois votre/vos repas scannés si vous avez la chance qu'il reconnaisse les aliments il y a pas mal d'informations disponibles : calories, lipides, glucides, protéines, etc... Vous pouvez également scanner des codes barres si vous mangez par exemple une salade achetée au supermarché ou un paquet de chips, etc...

foodvisor-appli-alimentation

Mais là aussi c'est un peu galère car la mise au point n'est pas terrible donc il faut poser le produit sur quelque chose et bien positionner le portable devant sans bouger pendant quelques secondes, il a reconnu le produit testé (taboulé) mais je ne sais pas si leur base de données est complète ou non.

Nous ne savons pas non plus comment et si ils calculent les grammages ou si ils se basent sur une portion type, de même si l'application est capable de reconnaître la différence entre un plat fait maison et un plat industriel (il semble que oui).

Par exemple pour moi qui mange souvent juste un gros plat de résistance et éventuellement un dessert (par repas) sur une journée type il n'indique que 1099 calories consommées alors que je dois être bien au delà car les portions sont plus importantes que la normale d'un repas en 3 ou 4 services (entrée, plat, fromage et dessert).

Chaque photo ou code barre est compté comme un repas donc il faut valider son repas à chaque produit qui s'ajoutent à votre total du jour ce qui au final ne change rien. Vous pouvez ensuite ajouter vos sessions de sport en cliquant sur le bouton dédié qui vous amène à une liste de sports.

Il y a beaucoup de choix et il suffit de lui indiquer le sport et le temps que vous en avez fait, mais là encore ça semble imprécis puisque quand j'indique 45 minutes de vélo elliptique il considère que j'ai brûlé 229 Kcalories alors que généralement je frôle les 260 sur mon vélo (c'est ce qu'il indique en tous cas).

Pour la marche par contre il propose 3 niveaux de difficultés pour différencier une marche tranquille d'une marche sportive, mais au final on reste sur des approximations partout ce qui peut donner une vague idée mais reste bien trop imprécis pour faire un vrai suivi sérieusement.

Bon FoodVisor reste une application utile puisque mieux vaut ça que rien du tout mais dans la version gratuite uniquement car je ne me vois pas payer pour ça personnellement et donc il va falloir la retravailler sérieusement si ils veulent pérenniser l'investissement déjà fait.

Les applications, sites et autres abonnements virtuels à des programmes de coaching alimentaire pullulent sur le net mais quitte à payer chaque mois nous préférons personnellement vous conseiller un vrai nutritionniste en chair et en os plutôt qu'un coaching virtuel aussi bien soit il.

captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor
captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor
captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor
captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor
captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor
captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor
captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor
captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor
captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor
captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor

captures d'écran application FoodVisor @ Tests et Bons Plans - crédit images: FoodVisor

 KWALITO 

kwalito

Ensuite Kwalito elle s'est placée sur le marché des régimes alimentaires avec 10 programmes disponibles : végétarien, végétalien, femme enceinte, sans gluten, sans lactose, sans arachide, sans fruits à coque, sans porc, sans huile de palme et sans additifs toxiques.

Une fois l'application téléchargée il suffit donc de sélectionner vos contraintes et/ou préférences alimentaires puis de scanner les produits dans les rayons avant de les acheter pour vérifier leur composition, elle a l'avantage de ne pas avoir besoin d'une connexion puisqu'elle fonctionne sans réseau sans fil.

application-kwalito

Ce qui est bien pratique dans les supermarchés puisque l'on y capte souvent très mal, il suffit donc de scanner le code barre des produits avant de les ajouter à votre caddie pour que l'application vérifie leur composition et si ils ne contiennent pas d'ingrédients incompatibles avec le ou les régimes sélectionnés.

Kwalito eux ne communiquent pas sur les façons dont ils se financent mais ce n'est pas pour autant qu'ils sont des altruistes vous vous en doutez et comme les autres ils vont devoir faire rentrer de l'argent.

Soutenus par plusieurs organismes dont "Google" et "60 millions de consommateurs" ils semblent également proposer aux marques des analyses statistiques grâce aux données récoltées par leur application, ce qui n'est pas de bon augure quand à la protection de nos données personnelles.

 

Notre avis sur Kwalito :

avis-kwalito

 

Petit soucis à l'inscription puisque la connexion via FaceBook ne fonctionne pas, obligé donc de rentrer manuellement les informations nécessaires pour s'inscrire ou presque puisqu 'il est tout de même possible de se simplifier la tâche via son compte Google, mais bon ça n'est pas non plus très long à faire.

Sur cette application il faut avant de pouvoir l'utiliser indiquer les régimes et intolérances dont vous souffrez pour qu'elle sache quels ingrédients elle doit repérer dans la liste, il est même outre les 10 options préréglées possible d'ajouter manuellement des ingrédients.

kwalito-appli-alimentation

Mais sur les 7 produits testés Kwalito n'en a reconnu que 4 donc à peine plus de la moitié, quand elle ne connaît pas un produit elle te demande de prendre des photos pour pouvoir l'ajouter à leur base de données mais les 3 fois que j'ai essayé l'application a planté à la première ou deuxième étape de l'ajout du produit.

Comme je n'ai pas que ça à faire non plus et j'imagine vous non plus ils ne sont pas près d'avoir une base de données complète à ce rythme là, dommage car sinon l'application n'est pas mal du tout pour tous ceux qui suivent des régimes spéciaux ou ont des allergies.

Mais là si il faut vérifier pour un produit sur deux ça limite grandement son intérêt, à voir dans quelques mois si ils ont réglé le soucis pour que l'on puisse ajouter les produits manquants ou qu'ils prennent le saucisson de taureau par les cornes et s'occupent eux même de compléter leur base de données mais pour le moment nous ne sommes pas convaincus.

Kwalito peut tout de même être utile mais bon on reste loin du compte surtout si ils ont l'intention comme les autres de mettre en place une version payante ou des programmes par abonnement en parallèle. Une bonne idée et une application qui peut devenir utile mais il va falloir y travailler sérieusement.

captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito
captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito
captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito
captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito
captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito
captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito
captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito
captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito
captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito
captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito

captures d'écran application Kwalito @ Tests et Bons Plans - crédit images: Kwalito

  YUKA  

yuka

Enfin pour finir nous avons testé Yuka qui elle permet de scanner les codes barres des produits et leur attribue une note de qualité générale sur 100, Yuka annonce une notation sur 3 critères :

  • la qualité nutritionnelle (60% de la note)

  • la présence d'additifs (30%)

  • la dimension biologique (10%)

Sa base de données contient 600.000 références (450.000 en alimentaire et 150.000 en cosmétiques) et Yuka donne donc une note sur 100 à chaque produit en fonction du barème énoncé ci-dessus, l'application est également capable de recommander des produits similaires de meilleure qualité.

Yuka a l'avantage de pouvoir également scanner les produits cosmétiques depuis l'été 2018 en se basant sur le niveau de risque que représente les produits de beauté : allergènes, perturbateurs endocriniens, cancérogènes, etc...

application-yuka

Le niveau de risque est évalué pour chaque composant en fonction des recommandations des autorités : l’ANSES, le CSSC, le CIRC et la liste SIN. Plus l'application met en évidence dans la liste d'ingrédients des produits cosmétiques de produits référencés comme potentiellement à risque et plus la note du produit baisse.

Enfin Yuka se finance semble t'il par la version payante de l'application qui propose des fonctionnalités supplémentaires et un programme de nutrition accessible sur leur site internet, ils garantissent une totale indépendance vis à vis des marques et de ne pas utiliser les données de leurs utilisateurs à des fins commerciales.

 

Notre avis sur Yuka :

avis-yuka

 

Même soucis sur Yuka avec l'inscription par FaceBook proposée mais qui ne fonctionne pas, du coup deux fois de suite je ne sais pas si ça vient de mon smartphone ou des applications ou encore d'autre chose mais je ne sais pas quoi, bref pas très grave.

D'autant qu'une fois l'inscription faite tout fonctionne à merveille contrairement à l'application précédente, sur les 7 produits testés tous ont été reconnus mais pour un d'entre eux les informations n'étaient pas disponibles, ce qui fait tout de même donc un bon taux de reconnaissance.

Les notes attribuées semblent toutes cohérentes et on peut dans l'ensemble faire confiance à cette application même si elle donne une note générale sans prendre en compte certains éléments par rapport au produit.

yuka-appli-alimentation

Par exemple pour le taboulé au poulet quand on regarde le détail des quantités nutritionnelles on se rend compte que le produit contient d'après l'application 1,9 gramme de sucre pour 100 gramme qui nous paraît tout de même déjà limite pour une entrée.

 

Mais pire quand on clique dessus on se rend compte que l'application ne bascule dans la zone orange qu'à partir de plus de 18 grammes de sucre, donc si il y a 17 grammes de sucre pour 100 grammes de taboulé Yuka estime que ça reste convenable. Nous en concluons donc qu'elle ne fait pas la différence entre une entrée et un dessert ce qui peut poser des soucis tout de même.

Et en effet si on regarde le détail des yaourts le taux de sucre y est de 12,1 gramme et le barème de notation est exactement le même que pour du taboulé, donc si vous scannez une boite de sucre il va très mal la noter alors que c'est normal que le sucre soit trop sucré si l'on veut tirer le trait.

Autre imperfection au niveau des propositions de produits de remplacement, je prends l'exemple des madeleines notées 3/100, yuka me propose 7 produits de remplacement dont 5 sortes de pain d'épices. Pas de bol je n'aime pas ça.

Il ne me reste donc que deux possibilités avec des mini marbrés au chocolat ou des Régamiel de marque Auchan, mais comme les produits que j'ai scanné sont pour la plupart des marques distributeur système U je ne vais pas faire 20 bornes pour aller acheter d'autres gâteux chez Auchan alors que je suis au Super U.

Bon l'application Yuka reste malgré tout la plus intéressante des trois puisque simple et pratique à utiliser dans les rayons du supermarché, elle scanne bien et sa base de donnée est déjà très complète mais comme pour toute application on ne peut pas lui faire confiance les yeux fermés et de nombreuses améliorations sont encore nécessaires pour la compléter.

captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka
captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka
captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka
captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka
captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka
captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka
captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka
captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka
captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka

captures d'écran application Yuka @ Tests et Bons Plans - crédit images: Yuka

CONCLUSION :

Des applications pour nous aider à consommer c'est à la base une bonne idée mais on se rend vite compte que l'alimentation est un très vaste dossier comprenant de nombreux paramètres à prendre en compte et les algorithmes aussi bien conçus soient ils ne peuvent pas remplacer l'être humain.

Elles n'en restent pas moins toutes plus ou moins intéressantes et sources d'informations utiles mais entre bases de données incomplètes, barèmes non adaptés ou approximations il ne faut pas leur faire aveuglément confiance et donc continuer de vérifier les choses importantes soi même.

Pour ce qui est des régimes alimentaires que ce soit pour cause d'allergies / intolérances ou dans le but de perdre du poids elles ne peuvent pas remplacer un professionnel et donc le risque de la démocratisation de programmes et versions payantes est que certaines personnes remplacent une visite chez un nutritionniste par un coaching virtuel.

Et c'est très inquiétant et peut même être dangereux, ancien cuisinier professionnel et obèse depuis l'enfance je sais exactement de quoi je parle en ce moment soyez en sûr si vous me lisez et je suis donc bien placé pour tester ce type d'applications.

Je ne peux donc que vous demander de les utiliser comme une aide si vous le souhaitez mais gardez bien à l'esprit que aucune application ni coaching virtuel n'est en mesure de remplacer les précieux conseils qu'un professionnel vous prodiguera lors d'une vraie consultation en chair et en os.

Peut être que dans quelques années ces applications auront progressé et qu'elles pourront palier certains besoins sans nécessiter de vérifications humaines mais à l'heure actuelle elles sont certes prometteuses mais pas encore suffisamment abouties pour être votre seule source d'informations.

Voilà vous savez tout sur les applications dédiées à l'alimentation, nous n'avons testé que les trois plus connues mais il y a peu de chances que les autres fassent mieux, néanmoins n'hésitez pas à en tester plusieurs également pour choisir celle ou celles qui vous conviennent le mieux.

Nos articles similaires :

Tous les articles consommation ici

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article