Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant au service des consommateurs !

Conso : zoom sur le comparateur de tarifs bancaires du CCSF

Vous le savez ici nous ne sommes pas de grands fans des comparateurs de prix : souvent incomplets et à but clairement lucratif ils ne sont pas la meilleure option pour s'informer. Mais heureusement il en existe quelques uns qui sont vraiment intéressants, nous vous en présentons un qui compare les tarifs bancaires.

 

Présentation du comparateur de tarifs bancaires du CCSF :

Le comparateur de tarifs bancaires du CCSF (Conseil Consultatif du Secteur Financier), sous la coupe du Ministère de l'Économie, permet de comparer les tarifs des banques de vos départements facilement en 3 étapes.

Quelques clics suffisent pour sélectionner le type de banque (classique ou en ligne), un département et une série de frais bancaires (jusqu'à 6 critères par recherche). Le site vous affiche le résultat de la recherche sous la forme d'un tableau comparant les tarifs et frais bancaires des différentes banques présentes dans le département.

Alors ce ne sont pas des comparaisons entre des agences bancaires, car les grosses banques ont plusieurs succursales dans chaque département même si il y en a de moins en moins dans les territoires. Mais les tarifs sont généralement les mêmes pour toutes les agences d'une même enseigne bancaire quelle que soit la ville d'un département.

Toutes les banques ne sont pas répertoriées par ce comparateur, mais ils analysent les tarifs de 150 enseignes soit environ 98% de l'offre disponible. Ce qui permet donc de vraiment comparer les tarifs facilement sur les mêmes critères et quasiment l'ensemble des disponibilités, sans risque d'être envoyé vers la banque qui rémunère mieux le comparateur.

Justement parlons aussi des critères disponibles, ils sont au nombre de 15 et issus de l'Observatoire des Tarifs Bancaires (OTB). On y retrouve les principales catégories de frais bancaires : abonnements, cartes de paiement, frais (SEPA, tenue de compte) et commissions diverses (assurances, interventions).

Vous pouvez donc comparer pour chaque recherche 6 critères pour toutes les banques disponibles dans un département, et ouvrir une deuxième page pour comparer 12 critères par exemple. On peut d'ailleurs se demander pourquoi limiter la recherche à 6 tarifs sur 15 mais c'est ainsi.

La bonne nouvelle c'est que les banques de territoires d'Outre-Mer sont aussi couvertes et consultables, ce qui n'est pas toujours le cas malheureusement. Le tableau comparatif est assez bien conçu et simple à comprendre, il y a même une légende dessous pour en appréhender les subtilités.

captures d'écran du comparateur de tarifs bancaires - crédit image : CCSF / Ministère de l'économie
captures d'écran du comparateur de tarifs bancaires - crédit image : CCSF / Ministère de l'économie
captures d'écran du comparateur de tarifs bancaires - crédit image : CCSF / Ministère de l'économie

captures d'écran du comparateur de tarifs bancaires - crédit image : CCSF / Ministère de l'économie

Comment choisir un comparateur de prix fiable :

Si il n'y a pas de formule magique dans ce domaine, car certains comparateurs de prix sont sérieux même quand leur but principal est de gagner de l'argent, nous ne pouvons tout de même que vous conseiller de ne pas vous y fier si ils ne sont pas attenants à une organisation à but non lucratif.

Car quand le seul levier de financement c'est vous et vos clics, qui vous envoient vers un site de vente en ligne ou de services, le comparateur de prix est tenté de vous envoyer vers celui qui leur offre la meilleure prime au détriment de ce qui est le mieux pour vous en tant que consommateur.

Vous devez désormais connaître l'adage qui dit « quand c'est gratuit, c'est vous le produit », même si ce diction n'est pas toujours exact vous devriez toujours l'avoir en tête. Les comparateurs de prix à but lucratif ne recensent que les offres de leurs partenaires, ceux qui ne veulent pas payer n'ont pas le droit de citer.

Donc on ne vous présente que les offres qui sont rémunératrices pour ceux qui se cachent derrière le comparateur, même si ce n'est pas la meilleure offre pour vous. Bref vous avez compris le principe, à chaque fois que vous achetez ou vous inscrivez sur un site en passant par un comparateur de prix, ce dernier reçoit une rétribution.

C'est tout simplement un business juteux dont vous êtes les victimes, en vous faisant croire au contraire qu'ils vont vous aider à trouver le meilleur prix, très peu pour nous. Mais comme évoqué en introduction il existe aussi de bons comparateurs de prix, qui ne sont pas juste là pour récupérer de l'argent sur votre dos.

On peut les résumer à deux catégories : les comparateurs de prix mis en place par le gouvernement, ils se multiplient ces dernières années et c'est à saluer. Par exemple vous avez le comparateur de prix des carburants mis en place lui aussi par le ministère de l'économie ou le comparateur des offres d'énergies, tous deux bien utiles en cette période de forte inflation.

Mais aussi les comparateurs de prix des associations de consommateurs, la carte interactive des supermarchés les moins chers de Que Choisir par exemple. Ou bien leur comparateur de fournisseurs d'accès à internet (FAI), un secteur pour lequel justement les comparateurs de prix à but lucratif touchent de belles commissions en vous orientant chez un fournisseur plutôt qu'un autre.

Vous trouverez notre sélection des comparateurs de prix fiables ici, qui justement recense les quelques comparateurs que vous pouvez utiliser en toute confiance car ils n'ont pas un but lucratif. Pour tout le reste il est préférable de faire soi même ses propres comparatifs de prix, au moins pour les achats onéreux et abonnements à long terme.

Nous espérons que d'autres comparateurs de prix fiables verront le jour courant 2022 pour compléter ce dispositif, afin de faire cesser les abus de certains comparateurs qui ne sont là que pour récupérer de l'argent sur le dos des consommateurs.

Retrouvez tous les articles d'aide à la consommation ici

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article