des astuces et conseils pour vous aider à mieux consommer au quotidien !

Vacances : le label Clef Verte, des hébergements touristiques durables en France

Un label basé sur la thématique du développement durable commence à s'imposer dans le paysage français, c'est l'écolabel Clef Verte qui récompense les hébergements touristiques à faible impact environnemental.

Quels types d'hébergements, combien y en a t-il dans l'hexagone, où sont ils situés mais aussi et surtout à quoi correspond ce label touristique ? Nous vous le faisons découvrir et vous expliquons tout ce qu'il faut savoir sur le label Clef Verte.

Déroulé de l'article :

 

Clef Verte : présentation et mise en perspective du label

Vous devez le savoir si vous nous lisez régulièrement, nous ne sommes pas de très grands fans de tous ces labels qui trop souvent ne garantissent pas vraiment une grande qualité pour les consommateurs.

D'autant qu'ils ont tendance à se multiplier, comme ceux de l'alimentation car nous pourrions par exemple évoquer le tristement célèbre label HVE critiqué de toutes parts (et par nous y compris).

Il faut être d'autant plus prudent avec tout ce qui touche aux thématiques environnementales, pour lesquelles sont à l'œuvre les lobbys et services marketing prêts à vous faire miroiter monts et merveilles à grands coups de greenwashing.

Mais alors pourquoi diable se lancer dans la présentation d'un nouveau label environnemental ? Car déjà de manière générale et même si les labels sont souvent imparfaits, ça reste mieux de consommer avec labels que sans aucun label !

Il faut néanmoins apprendre à différencier les labels en fonction de qui les propose : des associations à but non lucratif, l'état, les lobbys industriels, les organismes de certification, des ONG internationales, etc...

Hors dans le cas de la Clef Verte c'est Teragir qui gère ce nouvel écolabel touristique, une association à but non lucratif créée en 1983 et reconnue d'intérêt général.

logo-label-clef-verte
le logo de l'écolabel Clef Verte de Terragir

Si vous avez des enfants vous les connaissez peut-être déjà à travers le programme Éco-Ecoles, un projet pédagogique qui aide à réduire l'impact écologique et favoriser le développement durable dans les établissements scolaires.

Teragir édite aussi le label Pavillon Bleu que nous avions présenté également, il distingue les plages et ports de plaisance qui ont une démarche durable avec des actions pour préserver la biodiversité et limiter leur impact sur le climat.

Ces deux labels ont l'avantage d'être complémentaire, car une fois que vous avez trouvé votre lieu de villégiature il faut choisir un hébergement pour se loger, c'est là qu'intervient l'écolabel Clef Verte.

 

Clef Verte : un écolabel pour bien choisir son hébergement

Teragir est donc une association à but non lucratif fiable, du moins plus que ne le sont la plupart des autres acteurs dans le domaine des labellisations, qui gère les écolabels du tourisme Pavillon Bleu et le Label Clef Verte.

Ce qui est donc assez rassurant puisque leur objectif n'est pas de s'en mettre plein les poches avec leur label ou de vous pousser à réserver un séjour. Ce label créé en 1994 au Danemark est international et existe depuis quelques années déjà en France.

Le temps qu'il se mette en place et que les hébergements souhaitant le rejoindre fassent les démarches, il commence enfin à réunir suffisamment d'acteurs pour être intéressant pour nous autres consommateurs et voyageurs.

En effet, on note une vraie accélération puisque lors du palmarès 2023 le label Clef Verte passait la barre des 1.000 hébergements labellisés en France. Ce sont 1.564 établissements qui ont obtenu la label Clef Verte lors de la promotion 2024, soit une hausse de 45%.

L'écolabel Clef Verte a pour but de mettre en lumière l'impact des hébergements touristiques. Il distingue ceux qui s'engagent pour le développement d'un tourisme durable, et mettent en place une démarche environnementale.

La charte est axée sur 7 critères : achats responsables, cadre de vie, gestion des déchets, gestion de l'eau, gestion de l'énergie, une politique environnementale et la sensibilisation de la clientèle à ces thématiques.

Nous n'allons pas trop rentrer dans les détails de chaque critère, mieux vaut aller directement regarder sur leur site pour trouver plus d'informations. Les contrôles sont effectués par diverses entités, mais principalement par du personnel formé dans les CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie).

label-clef-verte-criteres
les critères de l'écolabel touristique Clef Verte

 

Label Clef Verte : quels types d'hébergements, dans quelles régions ?

Alors il est peut-être temps de répondre à la question que tout le monde doit se poser : qu'entend on par un « hébergement » ?

Ce label récompense les campings et les chambres d'hôtes, les gîtes et les hôtels, les résidences de tourisme, les centres et villages vacances, mais aussi les auberges de jeunesse. Il est donc accessible à tous types d'hébergements de vacances, hormis tout de même les véhicules habitables pour des raisons évidentes.

Plus étonnant, on trouve aussi des restaurants dans le palmarès de ce label. Bon, il n'y en a que 24 donc on reste bien au dessus de la barre des 1.500 hébergements labellisés Clef Verte.

Vous en trouverez partout en France, y compris en Corse et même quelques établissements dans les départements et territoires d'Outre-Mer : Guadeloupe, La Réunion, Martinique, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française.

Mais les régions les mieux représentées sont dans la moitié sud de l'hexagone entre stations balnéaires et massifs montagneux pour les sports d'hiver ainsi qu'en Île de France, la carte ci-dessous montre le nombre d'établissements labellisés par région.

hebergements-labellises-clef-verte
découvrez les hébergements labellisés Clef Verte en France

On note également que la grande majorité des établissements ayant obtenus le label sont soit des hôtels, soit des campings qui à eux deux représentent plus de 50% des structures labellisées.

Les grosses structures ayant sans doute plus de facilités pour se mettre aux normes et payer le coût de la labellisation, par rapport aux gîtes et chambres d'hôtes (environ 10%).

Vous avez désormais à disposition un label pour bien choisir votre lieu de villégiature et un second pour trouver un hébergement digne de ce nom avec les labels Pavillon Bleu et Clef Verte.

Il ne restera plus qu'à regarder quel est le meilleur mode de transport pour vous y rendre, il n'y a pas encore de label pour ça mais tout le monde doit désormais connaître lesquels sont les moins impactant.

Alors bien entendu, si vous vous y rendez en jet privé ou en super yacht, ça risque de légèrement alourdir votre bilan carbone.

Découvrez des articles similaires :

Retrouvez nos astuces pour passer de bonnes vacances

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article