le média libre et indépendant qui vous aide à mieux consommer au quotidien !

Conso : le guide de prévention des arnaques, un outil intéressant

Nous avons trouvé un outil intéressant pour les internautes en général, puisque les arnaques ne se limitent pas aux achats en ligne et sont susceptibles de toucher n'importe qui ayant un accès à internet, sur smartphone aussi d'ailleurs. Nous vous proposons donc de découvrir le guide de prévention des arnaques qui permet de s'informer sur les différentes techniques et risques, pour être en mesure de les déjouer.
 

Le guide de prévention des arnaques : un outil utile mais incomplet

Nous avons découvert un peu par hasard cet outil qui semble utile aux consommateurs, alors nous le partageons avec vous. Si vous nous lisez régulièrement vous devez déjà avoir les bons réflexes pour vous protéger, mais vous ne faites pas partie de la majorité malheureusement, car comme d'habitude le plus important pour éviter de se faire arnaquer est de s'informer.

Le guide de prévention des arnaques prend la forme d'un livret de 30 pages à télécharger, et consulter à volonté. Au format « pdf » vous pouvez également l'imprimer, mais nous ne pouvons pas vous encourager à le faire. Vous pouvez aussi le stocker dans votre service de cloud pour y avoir accès depuis tous vos appareils numériques (ordinateur, smartphone et/ou tablette).

Après une introduction, certes un peu longue mais pas inutile, vous trouverez 16 fiches pratiques correspondant aux 16 arnaques courantes que vous risquez de croiser en tant que consommateur. Nous n'allons pas toutes les détailler ici mais par exemple vous trouverez les achats en ligne, avec notamment une fiche spécifique au dropshipping.

Encore peu connu du grand public le dropshipping est pourtant très développé, c'est un système tripartite dans lequel le vendeur n'a pas en stock les produits qu'il propose à la vente. Il vend en fait des produits sur catalogue puis transmet les commandes à un grossiste qui s'occupe de l'expédition.

Un système qui pose de nombreux problèmes pour les consommateurs si ils rencontrent un souci à la réception des produits, le grossiste étant souvent basé en Chine ou des pays au faible coût de production et la promotion faite sur les réseaux sociaux ou des sites vitrines, par des personnes avides prêtes à tout pour se faire du fric.

On retrouve également des fiches sur les arnaques aux chèques et aux virements bancaires, les fraudes aux crédits et à l'épargne comme nous le révélions il y a quelques semaines dans notre article sur les entités financières non autorisées, notamment via des placements bidons de type cryptomonnaies ou forex (bourse).

Vous trouverez d'autres fiches informatives sur le hameçonnage, l'usurpation d'identité, les faux sites administratifs, etc...

L'avantage est que ce guide de prévention alerte aussi sur des arnaques moins développées, qui sont d'autant plus dangereuses que méconnues. Avec les crises qui se succèdent certains arnaqueurs se sont spécialisés dans les arnaques de type cagnottes en ligne ou appels aux dons frauduleux.

Nous apprenons aussi puisque nous l'ignorions qu'il existe même des arnaques aux réparations informatiques avec semble t'il des faux supports techniques qui en profitent pour récupérer vos informations personnelles et coordonnées bancaires.

Autre grand classique très en vogue avec les arnaques au CPF, le Compte de Formation Professionnel est une réserve d'argent qui permet aux travailleurs de cumuler des droits à se former ensuite. Déjà que la plupart des centres de formation agréés profitent du système pour s'enrichir sur notre dos, les arnaqueurs ne vont pas laisser leur part de cet argent facile.

arnaques-internet
crédit image : pixabay - Fidsor

 

Les hackers maintenant on gère, mais on fait quoi pour les autres ?

Nous ne sommes pas toujours tendres avec les politiques, mais mettons tout autant en avant les bonnes initiatives. Sans conteste ce guide de prévention des arnaques est une bonne idée, alors merci d'y avoir pensé et nous vous laissons le consulter car nous n'avons pas grand chose à y rajouter.

Enfin si en fait car, et c'est bien normal nous direz vous, il ne traite que des arnaques interdites par la loi. Pourtant nous avons comme citoyens et consommateurs aussi souvent l'impression de nous faire arnaquer, en toute légalité !

De moins en moins de lois sont à l'avantage des consommateurs depuis que les lobbys et autres cabinets de conseils ont pris le pouvoir en France. Nous dénonçons ces conflits d'intérêts depuis des années et sommes heureux de voir que ça commence enfin à bouger (un peu) depuis les scandales McKinsey et plus récemment Uber Files.

Car les entreprises fleurtent souvent avec la ligne rouge et la dépassent parfois en toute impunité, comme nous le rappellent les scandales Kinder et Buitoni (alimentation) ou encore Orpéa (ephad) pour ne citer que les plus récents et retentissants, mais qui se répéteront dans quelques années car rien n'aura changé.

Nous pourrions aussi évoquer les réseaux sociaux qui sont en train de se transformer en plateformes publicitaires et deviennent des centres commerciaux virtuels dont le seul et unique but n'est plus de rapprocher les individus mais de leur soutirer le plus d'argent possible. Nous pourrions décrier tous ces influenceurs et influenceuses en carton (mais à la plastique aguichante) qui sont prêts à vous vendre tout et n'importe quoi en échange d'un peu de cash, mais ne le feront pas.

Du coup bien entendu rien dans ce guide sur le monde merveilleux de la finance, qui enrichit toujours plus la même clique en toute légalité pendant que les populations elles s'enfoncent toujours plus dans la pauvreté, avec la bénédiction de tous ces politiques et médias qui sont partie prenante de cet ultra libéralisme consumériste qui nous mène à la catastrophe.

apocalypse-loading
crédit image : pixabay - geralt

Le nouveau jeu favori des grandes entreprises est de soigner leur image de marque, même si sous cette couche de vernis les actions ne suivent pas souvent leurs belles paroles, voir même sont inversement proportionnel. Nous avons d'ailleurs récemment écrit un dossier sur les mensonges du greenwashing qui vous expliquera comment tout ça fonctionne.

Notre principal conseil est donc que dans ce monde, vous ne pouvez pas faire confiance à grand monde !

Ni aux marques et industries qui les détiennent, ni aux médias mainstream qui sont à plus de 80% détenus par ces mêmes grandes fortunes comme le révèle Oxfam. Ni non plus aux politiques qui font partie du même milieu et passent du privé au public sans arrêt, voir sont directement en couple avec un(e) chargé de communication de multinationale pour s'assurer que rien ne change.

Ni non plus à la plupart des sites qui affirment vouloir vous aider, mais tentent surtout de gagner du fric : les comparateurs de prix et sites de bons plans par exemple, les sites de cryptomonnaies ou de forex, etc... Eux aussi sont bien souvent avides et travaillent plus à faire rentrer de l'argent dans leurs caisses qu'à vous aider à mieux consommer ou investir.

Pour résumer ne croyez pas tout ce qu'on vous raconte sur internet, à la radio et à la télé, mais croyez plutôt en vous !

Retrouvez tous nos articles d'aide à la consommation

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article