Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant, pour vous être vraiment utile !

Actus : les dérives des influenceurs en disent long sur notre société

Ces dernières semaines la guerre entre Booba et les influenceurs agite la toile et les médias, nous alertons sur ce sujet depuis de nombreuses années déjà. Certaines associations de consommateurs également mais sans succès, apparemment il faut qu'une star s'en mêle pour faire bouger les lignes, ce qui en dit long sur notre société.
 

Le business des influenceurs : un phénomène récent ?

C'est un sujet que nous connaissons bien ici et notre premier article dédié au business des influenceurs date de février 2018, il n'est plus en adéquation avec la nouvelle charte graphique du site mais n'en reste pas moins toujours d'actualité sur les dérives de l'influence marketing.

Cela fait donc déjà plus de 4 ans que nous alertons sur ces pratiques devenues monnaies courante et la mauvaise nouvelle c'est que vous n'avez encore rien vu. Car en ce moment même les réseaux sociaux se transforment en centres commerciaux, comme nous l'expliquions dans notre dernier article sur cette thématique qui date lui du mois de mars de cette année.

C'était il y a 6 mois et comme souvent nous avions une longueur d'avance sur les médias mainstream, puisque nous y évoquions avant tout le monde le business de Shauna Events et Magali Berdah, dans une complète indifférence. Malheureusement il semble que Booba ne lise pas Tests et Bons Plans, et ça c'est moche ! (humour)

Nous en avons écrit quelques autres entre ces deux là mais n'allons pas non plus vous mettre tous les liens, le but est d'avancer et d'évoquer la situation actuelle, pas celle du passé ni celle à venir même si elle a de quoi faire froid dans le dos entre avènement du live shopping et arrivée du métavers.

Comme avant le principal problème des réseaux sociaux c'est que les experts sont peu suivis, alors que les starlettes de pacotilles ont des millions de followers. La faute à qui ?

Elle est nous semble t'il partagée : entre les réseaux sociaux qui ont eux aussi une logique purement axée sur les profits, à notre jeunesse qui adule des personnes vénales mais aussi aux parents qui ne s'informent pas assez sur ces sujets voir sont parfois eux même lobotomisés, sans oublier bien entendu nos politiques qui laissent faire.

Peut-être que si tout le monde regardait un peu plus Arte et un peu moins de téléréalités, notre société serait en meilleure santé, moins individualiste et égoïste. Mais bon, les arnaqueurs ont encore quelques belles années devant eux à priori, car une fois le buzz retombé rien n'aura changé.

influence-marketing
crédit image : pixabay - geralt

 

Qui sont les responsables de ces dérives ?

Comme souvent les politiques ont un train (ou un jet privé) de retard sur ce sujet, comme évoqué nous sommes nombreux à alerter sur ce business douteux depuis plusieurs années, sans être écoutés par les décideurs ni relayés dans les médias importants.

Autant on peut le comprendre pour les seconds, ce sont eux qui les mettent sur le devant de la scène et les premiers à en tirer les bénéfices. Autant pour les premiers c'est moins compréhensible, sans doutes encore des histoires type « Uber Files » avec derrière des enjeux de gros sous qui nous échappent.

En France c'est l'ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) qui est censée réguler ce type de pratiques, force est de constater qu'ils sont impuissants face à ce système consumériste qui pousse aux dérives. Leur dernière initiative en date a été de lancer un certificat de l'influence responsable : dormez tranquilles braves gens, vos enfants sont entre de bonnes mains !

Quand on voit l'importance qu'ont pris la publicité et le marketing dans nos vies on peut douter de l'efficacité de cette instance. De nos jours regarder la télé devient insupportable et quand on arrive à voir 20 minutes d'émission sans interruption publicitaire, ça tient déjà du miracle.

Résultat on est toujours en train de se demander pourquoi la jeunesse ne regarde plus la télé et se tourne vers les plateformes de streaming ? Alerte spoiler : nous venons de donner la réponse.

Le constat est effrayant et ce qui nous attend s'annonce encore pire mais au final la fatalité c'est que ce sont les consommateurs, nous donc qui rendons tout ça possible, par notre manque d'instruction et notre comportement irresponsable.

Nous avons basculé de la société du « liberté, égalité, fraternité » à une société du « m'a tu vu ? ». Il n'y a qu'à écouter les auditeurs des médias mainstream appelés à réagir à l'antenne, leurs interventions se résument souvent à : « moi, moi, moi », car il n'y a plus qu'individualisme et égoïsme dans notre société.

reseaux-sociaux
crédit image : pixabay - geralt

Tant de gens sont lobotomisés et font la queue devant une enseigne ou le magasin d'une marque, attirés par la dernière annonce commerciale du service marketing. Largement relayées dans des médias souvent tout aussi avides que les autres, qui veulent plus se faire une place au soleil qu'informer leurs audiences.

Nous avions pris il y a quelques mois l'exemple des baskets Lidl qui avaient défrayées la chronique et mis la presse en émoi. Nous devrions peut-être, au lieu de sourire bêtement, se demander depuis quand c'est devenu le top du top d'avoir des chaussures Made in China arborant les couleurs d'une chaîne de magasins bas de gamme ?

Nous donnons souvent au final le même conseil, il tient en trois mots : s'informer, s'informer et s'informer !

Mais pas uniquement dans les médias de Mr Vincent Bolloré (milliardaire), de Mr Bernard Arnault (milliardaire), de Mr Xavier Niel (milliardaire) ou de Mr Patrick Drahi (milliardaire). Une répartition si bien illustrée par Oxfam et bien entendu pas non plus sur les réseaux sociaux d'autres milliardaires étrangers.

Si vous êtes toujours en train de lire cet article vous le faites déjà, alors nous vous conseillerions plutôt de militer auprès de vos proches, de vos amis et de votre famille pour les convaincre qu'un bon reportage sur Arte, c'est plus instructif que TPMP !

Retrouvez tous nos articles d'actualités

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article