Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant au service des consommateurs !

Conso : Amazon lance sa gamme de produits écoresponsables

N'en déplaise à certains, le géant américain continue d'innover et lance une toute nouvelle gamme de produits écoresponsables : cosmétiques, vêtements et produits d'entretien. De nombreuses références réunies sous la bannière Amazon Aware, nous vous proposons de partir à sa découverte.
 

Amazon Aware : des produits du quotidien plus écoresponsables

Souvent le plus compliqué quand on veut mieux consommer, c'est de trouver les bonnes boutiques. Comme plus d'un internaute sur deux commande déjà sur le plus grand site de vente en ligne du monde, Amazon Aware paraît une bonne solution pour celles et ceux qui ne veulent pas se prendre la tête.

Cette nouvelle gamme de produits répond à plusieurs normes : Climate Change Friendly qui est le programme interne d'Amazon (c'est pratique) et Global Recycled Standard qui est une certification pour les textiles recyclés, ils sont également certifiés neutres en carbone.

Voilà qui est de bonne augure, nous vérifierons ce à quoi ça correspond en seconde partie d'article. Mais avant voyons déjà ce que propose cette nouvelle marque, on y retrouve trois grandes catégories : la mode, les cosmétiques et les produits ménagers.

On y retrouve donc des vêtements pour femmes et d'autres pour hommes ou encore du linge de maison, quelques produits de beauté et cosmétiques solides ou encore des produits d'entretien même si ces deux dernières gammes restent à développer.

En effet si l'on trouve du papier toilette ou essuie-tout et quelques savons ou shampoings solides, la marque Amazon Aware est pour l'instant surtout dédiée à la mode avec une cinquantaine de références. Ce qui fait encore assez peu de choix mais il ne fait aucun doutes que la gamme va s'agrandir dans les semaines et mois à venir.

amazon-aware

Les gammes de produits Amazon Aware :

Outre ces catégories et sous-catégories sommes toutes très classiques, l'onglet « collections » est plus original et permet de trier les références par matières : naturelles, recyclées, etc... Vous pouvez donc sélectionner les produits en fonction de leurs qualités environnementales.

On retrouve en plus des trois engagements principaux énoncés en début de paragraphe des labels complémentaires, spécifiques à certaines gammes de produits. Par exemple les papiers et emballages sont labellisés FSC (forêts éco-gérées), sur les cosmétiques on va retrouver des produits issus du commerce équitable labellisés Fairtrade, etc...

Pour les vêtements Amazon indique dans la description en détail la composition, avec les pourcentages de chaque matière et celles issues du recyclage. Par exemple pour un jean composé à 84,5% de coton, 13% de polyester et 2,5% d'élasthanne Amazon indique que de 52% du coton employé est issu du recyclage (26% pré-consommation et 26% post consommation).

Une transparence bienvenue car justement nous allons voir un peu plus en détail à quoi correspondent tous ces engagements et certifications dans la suite de notre article. Mais avant un mot sur les tarifs : ils sont contenus pour la plupart des vêtements qui restent très accessibles, par contre les premiers produits de beauté et d'entretien disponibles sont assez onéreux.

Dernier point à évoquer, mais ce sera ensuite à vous d'aller regarder la gamme de produits Amazon Aware pour vous faire votre propre idée. Les vêtements sont pour la plupart proposés dans des grandes tailles (jusqu'au 7XL sur certaines références).

Ce n'est pas vraiment étonnant pour une entreprise américaine, mais à noter car chez nous beaucoup de marques continuent à écarter volontairement les personnes qui ne correspondraient pas à l'image qu'une marque souhaite véhiculer, en ne proposant pas de grandes tailles.

 

Les produits Amazon Aware sont ils vraiment plus écologiques ?

Maintenant que les présentations sont faites, nous allons essayer de comprendre en quoi cette nouvelle gamme de produits est plus respectueuse de l'environnement. Elle affiche clairement et fièrement ses labels censés garantir l'écoresponsabilité de ses produits, mais qu'en est il vraiment ?

Vous connaissez notre défiance par rapport à tous ces labels et certifications, parfois plus du domaine de la communication et du marketing que de vrais indicateurs fiables pour nous autres consommateurs. Il est donc souvent utile d'aller un peu plus loin que les effets d'annonces, à quoi correspondent ils ?

Car quand on regarde plus en détail on s'aperçoit que le label GRS, qui a l'avantage d'être vérifié par un tiers indépendant, n'est pas le plus contraignant puisque l'utilisation de 20% de matières recyclées dans le produit suffisent pour avoir le droit de l'apposer. Les produits labellisés peuvent donc être à 80% comme les autres qui n'ont rien d'écoresponsable, ça fait un peu léger non ?

Mais ce n'est qu'un minimum requis, si l'on reprend notre exemple du jean proposé par Amazon Aware on s'aperçoit qu'il est en fait réellement composé à plus de 40% de coton issu du recyclage. Soit le double du minimum imposé par le label, mais encore moins de 50% du produit fini.

Le label Climate Change Friendly est plus complexe et s'appuie sur 19 labels déjà en place (voir le visuel ci-dessous) et pas des moindres, il a été créé suite aux accords de Paris sur le climat pour se mettre au niveau des engagements internationaux.

Ses objectifs sont de permettre au géant américain d'atteindre 100% d'énergies renouvelables d'ici 2025, la neutralité carbone à l'horizon 2040, d'abonder un fond de 2 milliards de dollars pour soutenir les entreprises innovantes ou encore 100 millions d'euros pour le reboisement.

Dans la pratique de ce que nous avons vu sur les achats (high-tech) que nous avons faits, ça se traduit comme pour les vêtements de la gamme Aware par une partie des matériaux (plastiques principalement) issus du recyclage ainsi que des emballages réduits au minimum en carton recyclable issu de bois certifié FSC.

climate-change-friendly

Mais ce n'est pas tout car les produits Amazon Aware sont certifiés neutres en carbone avec une certification indépendante en partenariat avec ClimatePartner. Dans les faits il y a donc en amont une action pour réduire les émissions de carbone lors de la production, et l'achat de crédits carbone pour compenser les émissions restantes.

Mai si c'est un des indicateurs principaux dans la lutte contre le réchauffement climatique, ce n'est pas le seul comme on voudrait trop souvent nous le faire croire. Le système d'achat (et donc de vente) de crédits carbone commence également à être décrié, car s'apparente de plus en plus à un business juteux et une affaire de gros sous que de réelles avancées environnementales.

L'exemple du nucléaire est criant également car neutre en carbone certains voudraient le classer comme « bon pour la planète », mais si l'on ajoute son impact réel et sa radioactivité ce n'est plus tout à fait la même histoire.

Entre l'extraction de l'uranium qui tue les populations locales en Afrique, les monstres de béton que sont les centrales, le stockage des matériaux contaminés et leur démantèlement, sans parler du danger que ça représente en cas d'accident ou de guerre (les exemples ne manquent pas), est il vraiment la solution idéale ?

Ce n'est pas le sujet et pas à nous de répondre à cette question mais elle devrait se poser, pourtant on essaye de la cacher sous le tapis. Le documentaire Vert de Rage de France Télévision explique bien tous ces aspects qui  font l'objet d'une réelle omerta pour cacher la vérité, et le réel impact du nucléaire.

 

Que retenir de tout ça, on achète ou on n'achète pas ?

Le bilan de cette nouvelle gamme de produits écoresponsables d'Amazon n'est donc pas si mal quand on sait que la France elle même ne respecte pas les accords de Paris qu'elle a portée et est en retard sur ses objectifs, n'a pas suivi les recommandations de sa propre Convention Climat et que le gouvernement a été condamné pour préjudice écologique il y a quelques mois.

En France si l'on se dit écolo c'est toujours bien vu d'essayer de se « taper » le grand méchant loup américain, mais mieux vaut avant balayer devant sa porte comme on dit. Cette nouvelle gamme est loin d'être parfaite, mais permet à notre avis de faire le lien avec celles et ceux qui n'ont pas encore pris conscience des enjeux environnementaux.

Cette nouvelle gamme s'accompagne d'ailleurs d'autres annonces qui ont été faites par le géant américain, comme l'arrêt d'ici la fin de l'année de tous les emballages d'expéditions en plastique qui seront remplacés par du papier recyclable, ça avance donc plutôt pas mal même si nous en voudrions toujours plus.

De vrais engagements que nous ne pouvons que saluer, d'autant plus que la mode est une des industries les plus polluantes du monde. Pour autant ça ne veut pas non plus dire que les produits sont 100% écoresponsables, plus respectueux ne voulant pas dire qu'absolument tout aurait été fait pour réduire l'impact environnemental.

Au final donc de vrais efforts sont faits et on ne peut peut pas leur enlever, certains se contentent de communiquer et d'autres agissent. La gamme Amazon Aware est effectivement plus écoresponsable que la majorité des produits de grande distribution, qui plus est car elle se positionne sur des secteurs particulièrement polluants (cosmétiques, produits ménagers, vêtements).

Mais ils ne sont pas ce qu'il se fait de mieux dans le genre, d'autres marques vont bien plus loin dans leurs engagements mais il faut aussi prendre en compte les tarifs. Cette gamme de produits semble faire un bon compromis pour les petits budgets, qui n'ont pas toujours les moyens d'acheter du haut de gamme Made in France.

Elle sert d'intermédiaire entre les marques qui ne font aucun effort et veulent juste continuer à maximiser leurs bénéfices, et les marques vraiment engagées qui font tout bien mais que tout le monde ne peut pas s'offrir au quotidien.

Découvrez plus d'articles sur le même sujet :

Retrouvez nos articles d'aide à la consommation ici

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article