Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant, pour vous être vraiment utile !

Actualités : pendant ce temps là, l'eau manque et les forêts brûlent

Cet été est particulièrement préoccupant entre feux de forêts gigantesques et sécheresse record, tout le monde est impacté mais pourtant si le constat est alarmant, on continue de pointer du doigt les écologistes et de leur prêter tous les maux. À qui profite le crime, et que fait on en tant que simples citoyens et consommateurs ?
 

Feux de forêts, sécheresse, réchauffement climatique : si on faisait un geste ?

L'actualité peut-être vue de l'angle que l'on souhaite, les médias libéraux eux se gargarisent que le tourisme reprenne comme si la pandémie n'avait pas eu lieu. Ils expliquent que la sécheresse et les feux de forêts résultent d'une conjoncture exceptionnelle, du moment que l'argent coule à flots peu importe le manque d'eau.

Il est pourtant désormais question de l'extinction de notre espèce, rien de moins. Pourtant il semble que ça nous en touche une sans faire bouger l'autre, pour paraphraser notre président et sa légendaire éloquence. Les forêts brûlent, une partie des français n'a plus accès à l'eau potable et la guerre de l'eau ne fait que commencer, mais que fait on ?

On attend la fin du monde ou on essaye chacun et chacune à notre niveau d'essayer d'agir ?

Quand on voit que des milliers d'hectares ont encore brûlés cet été en France, et que c'est pareil partout ailleurs dans le monde, on pourrait peut-être déjà commencer par reboiser. Nous sommes engagés sur ces sujets depuis de nombreuses années, mais ça n'avance pas des masses malgré le Mois de la Forêt en mars auquel nous avions consacré deux articles.

Pendant ce temps là, les médias mainstream célébraient les levées de fonds historiques des start-ups françaises, auprès de fonds d'investissements vautours étrangers, devenant des licornes ou autres centaures qui plus tard pourront exploiter les travailleurs et reverser de généreuses dividendes à ces actionnaires bienfaiteurs (ironique).

Si vous le pouvez, sous la forme d'un don pour réduire votre empreinte carbone ou de cartes cadeaux à offrir par exemple, vous pouvez soutenir Reforest'Action qui œuvre à travers le monde pour replanter des arbres partout où ils sont détruits.

Bien entendu ce n'est pas en plantant quelques arbres que nous allons sauver le monde, mais ça ne peut pas faire de mal et si tout le monde s'y met, si chaque français finançait la plantation d'un arbre ça ferait une forêt gigantesque de plus de 65.000.000 arbres.

Imaginez, une forêt de type résineux (comme celle de la Teste de Buch qui a brûlée) compte en moyenne 1.500 tiges d'arbres par hectare (source : IGN). Si chaque français plantait un seul arbre nous obtiendrions une forêt de plus de 43.000 hectares, et si nous le faisons chaque année nous aurions à terme un réel impact sur notre environnement et le réchauffement climatique.

Oui les arbres c'est la vie, il stockent le carbone en grande quantité déjà ce qui impact directement le climat mais ont bien d'autres vertus. Ils abritent la biodiversité, créent de l'emploi au niveau local et régulent la chaleur, ils stabilisent les sols et permettent à d'autres espèces de prospérer, etc...

Car outre les feux de forêts et le réchauffement climatique qui nous oblige à changer les essences d'arbres au fur et à mesure que l'aridité des sols remonte vers le nord du globe, il y encore et toujours cette industrie qui déforeste à tout va dans le seul but de produire toujours plus et générer des profits.

soutenir-reforest-action
forêt-reforestation
source : pixabay - Valiphotos

 

Nous allons droit dans le mur et nous effleurons à peine la pédale de frein, personnellement je n'ai pas d'enfants et c'est pourtant moi qui porte ce message. Comment pouvons nous ne rien faire et laisser notre planète devenir inhabitable pour les générations futures, juste pour que les mêmes continuent encore et toujours à s'enrichir ?

Ces mêmes qui ont une empreinte carbone gigantesque sans que personne ne trouve rien à y redire, qui se déplacent à grands coups de jets privés sans complexes. Bref, n'abordons pas ce sujet on voit à chaque élection que la majorité est du côté de ceux qui les privent de futur, on a du mal à le comprendre mais c'est ainsi et Greenpeace le dit très bien dans cet article de France Info.

Mais ce qu'on ne vous dit pas ou sporadiquement c'est qu'en parallèle les pompiers demandent plus de moyens et c'est bien normal, avec le doublement de la TSCA (Taxe Spéciale sur les Conventions d'Assurances) comme révélé par le JDD, soit environ 6 milliards d'euros d'augmentation pour les assurés.

Dans le même temps le fond d'indemnisation catastrophes naturelles est déficitaire, notamment à cause des sécheresses. Pour son rééquilibrage le patron d'Assurland préconise une augmentation de cette taxe sur nos assurances habitation à 18% ( pour 12% actuellement), soit 2 milliards d'euros par an et cette somme devrait atteindre plus de 50 milliards d'ici 2050 !

Autrement dit comme on se doute que les banques et assureurs ne vont pas renier sur leurs généreuses marges, comme on ne veut pas faire payer les profiteurs de crises, ce sont encore une fois les particuliers qui vont devoir payer la note et nos assurances vont augmenter de manière fulgurante ces prochaines années.

Il y a des fois ou on se dit que finalement ce n'est peut-être pas plus mal et qu'il vaut mieux en finir avec l'être humain, qui ne sait de toute façon que faire la guerre et s'accaparer les richesses. Terminons en et laissons la place à une nouvelle espèce, qui peut-être sera moins barbare et égoïste que la nôtre.

Car ne vous y trompez pas, l'enjeu n'est pas de sauver la planète qui elle, quoi qu'il arrive, continuera de tourner pendant quelques milliards d'années. L'enjeu c'est l'avenir de nos enfants et de leurs enfants, de quel monde et dans quelles conditions ils vivront.

Combien de riches pourront prendre une fusée pour aller vivre sur Mars quand la fin arrivera, vos enfants seront ils du voyage ?

Chaque geste compte et si vous avez eu la chance de partir en vacances cet été, vu les tarifs des locations saisonnières, vous devez sans doute aussi pouvoir apporter votre pierre à l'édifice et financer la plantation d'arbres, pour limiter les dégâts et offrir un futur aux prochaines générations.

Retrouvez toutes les actualités ici

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article