aide-consommation

Nous avions poussé un coup de gueule il y a quelques semaines contre la multiplication des abonnements à reconduction tacite qui sont désormais proposés pour tout et n'importe quoi, cette semaine nous allons plus loin pour voir la réglementation et vous proposer des astuces pour vous aider à les gérer.

 

Notre article ayant fait un peu de bruit semble t'il puisque nous avons eu pas mal de retours nous avons cherché les moyens de gérer en tant que consommateur tous ces abonnements qui ne sont pas toujours si avantageux qu'ils en ont l'air au premier abord.

 

QUE DIT LA LOI SUR LES ABONNEMENTS À RECONDUCTION TACITE ?

Mais avant voyons ce que dit la loi car il est vrai que dans notre « coup de gueule » nous n'avions pas détaillé ce qui est autorisé ou non dans le domaine des abonnements à reconduction tacite, partant du principe que les entreprises la respectent tout en profitant de ses lacunes.

 

Le principal texte de loi encadrant les abonnements est le Code de la Consommation et plus particulièrement dans les articles 215, 222, 224 et 241 mais un texte de loi est tout aussi (voir plus) rébarbatif que les contrats donc nous allons vous résumer les grandes lignes.

 

Un contrat d'abonnement à reconduction tacite doit impérativement mentionner la possibilité de mettre fin au contrat et les conditions de résiliation dans des termes clairs et compréhensibles, le prestataire doit vous avertir par écrit (courrier ou mail) au moins 1 mois avant la date de reconduction de votre droit de ne pas renouveler le contrat.

 

Cette information doit être envoyée obligatoirement avant chaque renouvellement de contrat, elle doit également mentionner dans un encadré apparent la date limite de non-reconduction, c'est à dire la date limite après laquelle vous ne pourrez plus résilier votre contrat par reconduction tacite.

 

Pour vous désabonner vous devez impérativement suivre les consignes de résiliation en respectant le préavis fixé par le contrat et en suivant la procédure de désabonnement indiquée (lettre avec AR par exemple), vous n'avez aucune obligation d'indiquer un motif !

 

Une fois la demande de résiliation envoyée et validée votre contrat s'arrête à la date de renouvellement et vous payez l'abonnement jusqu'à cette date, quelle que soit la date à laquelle vous avez fait la demande de résiliation, sauf si...

 

tout-abonnement
crédit image : MaxPixel - https://www.maxpixel.net/

 

Si le prestataire n'a pas satisfait à ses obligations d'information avant la tacite reconduction en omettant de vous informer de votre droit de résilier le contrat ou en le faisant après le délai minimal de un mois avant la date de renouvellement.

 

Dans ce cas vous pouvez mettre fin au contrat immédiatement et gratuitement en envoyant au prestataire une lettre recommandée avec accusé de réception, ce dernier doit accéder à votre demande et mettre fin au contrat sans délai et le cas échéant vous rembourser du trop perçu au prorata.

 

Par exemple si la date de reconduction tacite du contrat à paiement mensuel était le 15 octobre et que votre recommandé arrive le 30 octobre vous payez pour les 15 jours avant son arrivée et le prestataire doit vous rembourser les 15 jours restant pour lesquels vous avez été prélevé, et ce dans un délai de 30 jours.

 

Enfin des règles spécifiques s'appliquent pour les contrats de santé (assurance, mutuelle, prévoyance) puisque certaines couvertures obligatoires ne peuvent être résiliées sans avoir un contrat de remplacement, les contrats de téléphonie et internet ont également des règles dédiées.

 

Voila pour les grandes lignes des lois qui régissent les abonnements à tacite reconduction, pour plus d'informations vous pouvez lire la page dédiée ici sur le site officiel Service-Public qui vous renverra vers tous les textes.

 

Attention aux autre sites qui se disent informatifs et font parfois faussement administratifs mais qui en fait ont souvent pour but de vous renvoyer vers des formules payantes, il faut toujours privilégier les sites gouvernementaux pour rechercher ce type d'informations.

 

QUE PEUT ON FAIRE EN TANT QUE CONSOMMATEUR ?

Maintenant voyons ce que nous pouvons faire en tant que consommateurs pour éviter de se retrouver avec des abonnements à reconduction tacite que nous n'utilisons pas, il y a déjà deux choses importantes et évidentes que nous devons prendre l'habitude de faire.

 

Lire les contrats et indications avant de s'engager, notamment sur internet puisqu'on a tous plus ou moins la mauvaise habitude de cocher les cases sans prendre le temps de lire à quoi elles correspondent parce qu'il faut que ça aille vite.

 

Vérifier son compte bancaire régulièrement, idéalement une fois par mois, pour voir si il y a des prélèvements inhabituels, ça prend 5 minutes et permet souvent de se rendre compte de la présence d'un abonnement que l'on a pas voulu.

 

Alors certes les contrats et conditions d'utilisation sont souvent des documents rébarbatifs de plusieurs pages et nous sommes beaucoup à ne pas les lire malheureusement, ça fait partie du système mis en place par les prestataires pour vous inciter à cliquer sans regarder comme nous expliquions dans notre coup de gueule contre ces abonnements.

 

Mais la vérification de ses comptes est elle rapide et permet de vite réagir si l'on se retrouve abonné à des services sans s'en être aperçu, prenez vos trois derniers relevés de compte et regardez si vous trouvez une somme identique qui revient et si oui identifiez qui c'est pour vous occuper de la procédure de désabonnement.

 

Pour ceux qui n'ont pas le temps dans ce monde où tout va à une vitesse incroyable et ceux qui ne se sentent pas capables de surveiller eux même tous ces abonnements il existe également des sociétés spécialisées qui peuvent vous aider.

 

C'est le cas par exemple de Cherpas et de Je Change qui ont vu le jour pour répondre à ce tout abonnement, il y en a d'autres que vous trouverez facilement d'une recherche internet mais nous ne pouvons pas tous les détailler donc nous allons juste vous présenter rapidement ces deux leaders.

 

Cherpas :

cherpas

Cherpas est certainement à l'heure actuelle l'offre la plus complète dans le genre puisqu'elle propose une gestion personnalisée de vos principaux contrats par abonnement et la mise en place d'une veille, jeune start-up française ils s'appuient sur des algorithmes dédiés pour l'optimisation de vos contrats.

 

La procédure se fait en 4 étapes commençant par l'analyse de vos contrats, habitudes et besoins puis les algorithmes recherchent des offres similaires au meilleur tarif pour vous les recommander. Cherpas s'occupe des résiliations et des souscriptions à de nouveaux contrats et enfin veille à leur renouvellement pour toujours vous proposer la meilleure offre.

 

Bref ils prennent en charge l'ensemble du processus à votre place sans frais pour le consommateur, ils se rémunèrent sur les nouveaux contrats signés en votre nom via des partenariats avec les prestataires comme tout comparateur et/ou courtier.

 

Les secteurs disponibles : Assurances - Énergie - Télécoms

 

La promesse de Cherpas est de ne pas vous envoyer vers les prestataires les plus rémunérateurs pour eux, comme c'est trop souvent le cas des comparateurs de prix que nous dénonçons régulièrement, afin que vous ayez accès à la meilleure offre et de ne pas utiliser vos données personnelles à des fins de démarchage, autre raison pour laquelle nous déconseillons les comparateurs.

 

Reste à voir si les promesses seront tenues à moyen et long terme, si leur modèle économique est viable et si ils arrivent à avoir suffisamment de partenaires et de « clients » pour atteindre le seuil de rentabilité, sinon ils devront revoir leur copie.

crédit images : Cherpas - https://cherpas.com/ - tous droits réservés
crédit images : Cherpas - https://cherpas.com/ - tous droits réservés
crédit images : Cherpas - https://cherpas.com/ - tous droits réservés
crédit images : Cherpas - https://cherpas.com/ - tous droits réservés
crédit images : Cherpas - https://cherpas.com/ - tous droits réservés
crédit images : Cherpas - https://cherpas.com/ - tous droits réservés

crédit images : Cherpas - https://cherpas.com/ - tous droits réservés

Je Change :

je-change

Je Change est le leader du secteur et bien installé avec plus de 10 ans d'expérience dans ce domaine, leur offre est similaire à celle de Cherpas à ceci près qu'ils ne communiquent pas sur la veille donc semble moins complète.

 

Avec Je Change vous pouvez donc là aussi leur confier l'ensemble de la procédure, de l'analyse des contrats à la recherche d'offres plus intéressantes avec la signature de nouveaux contrats et la résiliation des anciens pour obtenir de meilleures offres mais il ne semble pas qu'ils proposent le suivi après les nouveaux contrats signés.

 

C'est le principe du courtage comme chez Cherpas et leur modèle économique est le même en se rémunérant sur le nombre de clients qu'ils envoient aux fournisseurs et prestataires sans surcoût pour leurs « clients ».

 

Mais ils s'occupent en plus des contrats et abonnements du secteur bancaire qui ne fait pas encore partie des possibilités de Cherpas, leur offre est donc plus complète sur le nombre de contrats mais moins sur le nombre d'offres comparées.

 

Les secteurs disponibles : Assurances - Banques - Crédits - Énergie - Télécoms

 

Car la différence notable entre les deux est que Je Change comme tout comparateur qui se respecte (mais pas ses clients) ne compare que les offres de leurs partenaires là où Cherpas annoncent qu'ils comparent l'ensemble des fournisseurs disponibles sur le marché.

 

Ils sont par contre déjà bien installés avec beaucoup de « clients » donc il n'y a pas de risque qu'ils disparaissent soudainement faute d'avoir réussi leur ascension alors que Cherpas qui débute n'offre pas encore cette garantie.

crédit images : JeChange - https://jechange.fr - tous droits réservés
crédit images : JeChange - https://jechange.fr - tous droits réservés
crédit images : JeChange - https://jechange.fr - tous droits réservés
crédit images : JeChange - https://jechange.fr - tous droits réservés
crédit images : JeChange - https://jechange.fr - tous droits réservés

crédit images : JeChange - https://jechange.fr - tous droits réservés

NOTRE TEST ET AVIS DE CES SOCIÉTÉS SPÉCIALISÉES :

Nous avons testé ces deux start-ups françaises pour voir si elles étaient réglos car ce sont des hybrides entre comparateur de prix et courtiers, deux professions dont nous nous méfions comme de la peste puisqu'ils gagnent leur vie en envoyant de nouveaux clients (vous et nous) à leurs partenaires.

 

Dans ces domaines donc la confiance et la transparence doit être de mise et est primordiale, nous avons voulu tester puisque nous avons décidé de changer de fournisseur de gaz suite au soucis avec le service client de ENI littéralement incompétent se contentant de faire des copier-coller de réponses toutes faites.

 

Nous avons d'ailleurs eu leur réponse suite à notre signalement auprès de Signal Conso, un mois après pour nous indiquer que notre signalement n'était pas adressé à la bonne société ayant indiqué « ENI France SARL » au lieu de « ENI Gas&Power » et que donc ils ne pouvaient pas donner suite à notre demande... Si ce n'est pas du foutage de gueule !

 

Suite à notre courrier recommandé nous avons reçu un mail de 3 lignes pour nous informer que l'estimation reçue était bien erronée et de ne pas en tenir compte... Un peu léger après des semaines de mails, un courrier recommandé et un signalement auprès des autorités pour enfin arriver à les faire réagir.

 

service-client-eni
crédit image : Signal Conso - https://signalconso.beta.gouv.fr/ - tous droits réservés

 

Mais bref ce n'est pas le sujet, nous avons donc soumis notre changement de fournisseur de gaz à Cherpas et à Je Change pour voir ce qu'ils nous proposaient et pouvoir comparer les deux offres :

  • Chez Cherpas on nous propose le fournisseur Dyneff avec une offre à 917,93€/an au lieu des 954,46€ de l'ancienne offre soit une économie d'environ 37€/an.

  • Chez Je Change on nous propose le fournisseur Wekiwi avec une offre à 893,40€/an au lieu des 954,46€ de l'ancienne offre soit une économie d'environ 61€/an.

À première vue donc la proposition de Je Change semble plus intéressante sauf que en allant vérifier les conditions complètes sur les sites de ces deux fournisseurs qui nous étaient inconnus nous avons vu une sérieuse différence entre les deux offres.

 

Celle de Dyneff est sans engagement alors que celle de Wekiwi comprend des avantages tarifaires sous la forme de deux remises dont vous ne pouvez bénéficier que si vous restez abonnés au moins 12 mois, donc si vous changez de fournisseur au bout de 9 mois vous n'aurez pas ce tarif qui sera majoré de ces remises puisque devenues non applicables.

 

Drôle de façon de faire d'ailleurs, au final après chacun reste libre d'accepter ou refuser les propositions faites par ces comparateurs-courtiers d'un nouveau genre. Je dois avouer que nous avons préféré Cherpas qui semblent plus au service du client que la grosse machine de Je Change.

 

Nous avons au final comme d'habitude fait notre propre comparatif et choisi sans passer par Cherpas ou Je Change un nouveau fournisseur un peu plus cher que ceux proposés mais qui nous semblait apporter de meilleures garanties par rapport à nos attentes et besoins.

 

abonnement-reconduction-tacite
crédit image : pixabay - mohamed_hassan

 

Cherpas nous ont d'ailleurs indiqué que l'offre proposée n'était pas rémunérée de leur côté mais la meilleure disponible qu'ils aient trouvé au moment de leur comparatif, il semble qu'ils n'aient eux pas inclus les remises bizarres de Wekiwi qui est du coup passé derrière Dynnef.

 

Dyneff arrivait chez Je Change juste après l'offre de Wekiwi d'ailleurs qui doivent eux donc être partenaires des deux fournisseurs, pour conclure donc les deux solutions se valent avec chacune leurs avantages et inconvénients.

 

Cherpas sont des nouveaux venus qui doivent se faire une place et ils sont plus à l'écoute de leurs clients n'hésitant pas à leur proposer des offres sur lesquelles ils ne perçoivent aucune rémunération là ou Je Change ne compare que les offres de leurs partenaires et tant pis pour vous si un fournisseur non partenaire est moins cher.

 

Je Change à l'avantage d'être bien installé avec une grosse puissance que leur confèrent leurs nombreux clients et leur permet d'avoir beaucoup de partenariats et un réel poids envers les fournisseurs d'abonnements à reconduction tacite que n'a pas encore Cherpas.

 

Mais Cherpas propose un service sur le long terme avec un suivi des contrats à vie pour toujours vous proposer la meilleure offre à chaque renouvellement alors que Je Change eux une fois qu'ils vous ont fait signé un nouveau contrat et gagné leur commission ce n'est plus leur problème et c'est à vous de revenir faire un comparatif quand vous voulez (re)changer de fournisseur.

 

 

CONCLUSION ET CONSEILS :

Aucun des deux ne propose par contre le suivi des abonnements que nous mentionnons dans notre coup de gueule et qui posent vraiment problème comme les abonnements à des salles de sport, à une offre de streaming ou de livraisons des e-commerces.

 

Aussi bien intentionnés qu'ils soient envers les consommateurs ça reste des courtiers qui gagnent leur vie en envoyant des nouveaux clients à des entreprises qui les rémunèrent pour ça donc nous ne pouvons que vous conseiller de ne pas leur faire une confiance aveugle.

 

Utiles pour ceux qui ont besoin d'aide dans la gestion des contrats et abonnements mieux vaut toujours faire ses propres comparatifs et démarches si vous êtes en capacité de le faire plutôt que de mandater un courtier rémunéré pour s'en occuper car même si ça ne vous coûte rien ils peuvent être tentés de faire passer leurs gains avant vos intérêts.

 

Car il ne faut jamais oublier que vous donnez procuration à ces sociétés pour qu'elles signent des contrats en votre nom, c'est un engagement qui ne se prend pas à la légère donc vous devez avoir confiance en celui que vous choisissez si vous décidez de donner ce pouvoir à un courtier quel qu'il soit.

 

Voilà de notre côté nous préférons gérer tout ça directement ayant eu dans le passé une mauvaise expérience avec un courtier quand nous avons pris un crédit immobilier et nous restons suspicieux même si les deux entités présentées ci-dessus semblent plutôt sérieuses.

 

Mais elles peuvent être utiles pour certains consommateurs qui n'ont pas les armes pour gérer tous ces contrats par eux même donc nous souhaitions les évoquer dans cet article pour que les consommateurs sachent qu'elles existent si besoin.

 

Nos articles similaires :

Tous nos articles d'aide à la consommation ici

Retour à la page d'accueil

Tag(s) : #Consommation, #News

Partager cet article

Repost0