Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant au service des consommateurs !

Conso : vous aimez les jeux par SMS ? Vous êtes des pigeons !

Derrière ce titre un peu provocateur, nous souhaitons plus attirer l'attention qu'insulter les victimes qui jouent. Car les jeux par SMS et numéros surtaxés qui pullulent un peu partout dans les médias sont à notre avis une sacrée arnaque !

C'est à nous qu'il revient de tirer la sonnette d'alarme sur ce business de la honte qui est d'une totale opacité, et dont personne ne parle les médias étant les premiers à en tirer profit. Difficile de dénoncer un business quand on a soi-même les mains dans le pot de confiture, pourtant bien peu de voix s'élèvent pour dénoncer certaines dérives.

yes-no-choice
crédit image : pixabay - geralt

 

Prenons un exemple particulièrement abject :

Cela fait longtemps que notre haine pour ces jeux surtaxés s'accroît, on ne peut plus regarder une émission de télé sans des spots publicitaires interminables mais en plus maintenant il faut aussi supporter les innombrables appels pour jouer.

Ce qui nous a fait prendre le clavier cette fois, la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, c'est d'entendre la radio RMC dont les émissions sont relayées à la télé sur RMC Story, promouvoir outrageusement son super jeu qui vous fait gagner un plein d'essence.

Nous sommes en ce mercredi 20 octobre dans un contexte particulier qu'il faut peut-être préciser également, en pleine crise de l'augmentation des prix du carburant, le jour même ou le président de la république doit décider des réponses apportées par l'état.

C'est justement ce jour précis qu'à choisi RMC pour organiser ce jeu qui a pour nom : « RMC vous offre votre plein d'essence ! » d'une valeur de 100€, et en profite pour faire pleins de débats autour de cette thématique car autant faire d'une pierre deux coups.

Sauf que pour tenter de gagner un cadeau d'une valeur de 100€ vous devez participer, soit en envoyant des SMS (2 x 0.75€) soit en appelant un numéro surtaxé (0,45€/minute). Donc dépenser plus ou moins 1,50€ pour avoir une chance de peut être gagner 100€, en partenariat avec une carte de carburant qui fait sa publicité au passage.

Pire le panneau promotionnel qu'ils affichent à l'écran ne donne l'adresse internet du règlement du concours qu'en minuscule tout en bas de l'affichage, ce n'est d'ailleurs pas le lien vers le règlement mais celui de la page d'accueil du site donc il faudra ensuite aller farfouiller pour le trouver.

Pire encore quand il passe en grand écran il n'est plus visible, pas de bol il se retrouve juste sous le bandeau d'informations. Nous pourrions aussi en parler de ces satanés bandeaux qui empêchent de voir l'image, on ne regarde pas la télé pour lire des bandeaux.

Car la mise en place de tels jeux impose que les participants aient la possibilité de demander le remboursement des frais engagés, c'est une des obligations décidées par le CSA en 2007, oui ça fait quand même plus de 15 ans que vous vous faites plumer avec ces SMS et autres numéros surtaxés.

C'est d'autant plus ironique si l'on regarde le nom d'une des émissions qui fait largement la promotion de ce très généreux jeu qui vous offre de l'essence : « Estelle Midi : on ne va pas se mentir ! », mais qui ne se gêne pas pour tordre la réalité à son propre profit (enfin de celui de la chaîne précisons).

Mais ne vous y trompez pas le but premier est de gagner de l'argent plus que de vous offrir des cadeaux, tout en vous faisant croire que le média est généreux avec ses auditeurs ou téléspectateurs.

Mais au delà de l'exemple, car au final nous n'avons rien contre RMC même si cette opération précise n'est vraiment pas à mettre à leur honneur, c'est le principe de ces jeux que nous souhaitons dénoncer.

jeux-sms
crédit image : RMC

 

Mais que fait la police ?

Nous nous demandons pourquoi les pouvoirs publics et associations de consommateurs sont aux abonnés absents sur ces sujets, certes ce ne sont pas des dépenses contraintes comme justement les énergies, et chacun peut choisir ou non de participer.

Et après tout ceux qui ont les moyens de claquer quelques dizaines d'euros par mois ont bien raison de le faire, du moment que ça leur apporte un peu d'espoir, mais l'opacité de ce business devrait tout de même alerter alors même qu'en plus les jeux d'argent et de hasard sont censés être particulièrement contrôlés en France.

Qu'en est il aussi de la publicité faite pour les marques ou enseignes qui offrent parfois les lots mis en jeu, de la publicité pas chère de plus en plus visible puisque maintenant on n'hésite plus à les citer voir à afficher leur logo. Un système gagnant-gagnant, enfin sauf pour les participants puisque seul un ou quelques veinards en auront pour leur argent dans cette histoire.

Et encore les gagnants indiquant n'avoir jamais reçus leur lot ne sont pas rares sur les forums, car avant d'écrire cet article nous avons regardé ce qu'il y avait de disponible sur ce sujet. Le seul grand média a avoir tenté d'alerter c'est Le Parisien dans un article en 2016, qui n'a semble t'il pas fait trembler quiconque et n'a été repris par quasiment personne mais dont le geste est à saluer.

En effet il est difficile de dénoncer un système quand on a soi même la main dans le pot de confiture, et puis c'est légal rappelons le aussi même si les pratiques font en sorte de respecter les obligations sans vraiment informer les participants.

Encore une fois le but principal n'est pas de vous offrir des cadeaux, si vous croyez ça alors désolé mais notre titre était dans le vrai et vous êtes des pigeons de première catégorie à nos yeux. Si l'on en croit l'enquête réalisée par le journal cité ci-dessus les gains générés par ces jeux concours sont de plus de 50 millions d'euros par an (votes inclus), chiffre qui date de 2012 donc il y déjà 9 ans.

En y participant non seulement vous engraissez les grands groupes médiatiques mais aussi les opérateurs qui gèrent ces numéros surtaxés, car eux aussi prennent leur marge sur ce business peu glorieux. Que fait le CSA qui est censé surveiller tout ça quand on voit le peu de cas que font certains organisateurs de leurs obligations ou de leurs auditeurs, lecteurs et téléspectateurs ?

Que dire aussi des sites et blogs qui pour certains vous font croire que ces jeux sont intéressants et en font la promotion ?

Comme souvent tout est une histoire de business et tout est bon pour faire des bénéfices, l'intérêt des consommateurs tout le monde s'en tape royalement. On vous fait croire qu'on vous aide pour gagner de l'argent, quelle belle société.

Bref nous pourrions continuer ainsi mais il va être temps de conclure, d'autant que vous ne serez sans doutes pas nombreux à lire cet article malheureusement. Tous ces propos et notre avis n'engagent que nous, ce n'est pas une vérité mais juste notre coup de gueule contre la tournure et l'ampleur prise par ces jeux faussement solidaires qui envahissent les médias.

Au final c'est toujours la même histoire et nous continuons à nous demander pourquoi les consommateurs préfèrent Amazon aux commerces français ou pourquoi tout le monde regarde Netflix plutôt que la télé ?

C'est peut-être parce que à force de nous prendre pour des cons nous préférons désormais notre propre intérêt à celui de groupes et d'entreprises toujours plus avides, tout aussi français soient ils. Nous allons là ou le consommateur reste un minimum au centre des préoccupations plutôt que des vaches à lait que l'on va essayer de traire jusqu'à la dernière goutte par tous les moyens.

Nos articles similaires :

Retrouvez tous nos articles d'aide à la consommation ici

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article