des astuces et conseils pour vous aider à mieux consommer au quotidien !

Bon Plan : refaire sa garde-robe à moindre coût avant l'été

Dans cet article nous allons vous faire découvrir une friperie en ligne qui va vous permettre de refaire votre garde-robe à moindre coût avant l'été. Une alternative aux plateformes entre particuliers type Vinted, qui propose aussi des vêtements de seconde main.

Mais des vêtements qui sont vérifiés pour vous assurer de leur bon état et qui ne coûtent pourtant pas plus cher, avec en prime pas mal d'avantages annexes. Nous vous présentons cette enseigne à découvrir d'urgence, elle s'appelle Once Again.

 

Once Again : des vêtements de seconde main vérifiés à petit prix

Nous vous avions présenté déjà cette enseigne solidaire en 2021 dans le cadre de nos articles pour vous faire découvrir des acteurs de l'économie circulaire, mais comme l'article date un peu et qu'il n'est plus très visible abordons le sujet sous un autre angle, celui des économies.

La friperie en ligne Once Again propose des vêtements de seconde main à petit prix, la différence avec les plateformes de ventes entre particuliers type Vinted, c'est qu'ici l'état des vêtements est scrupuleusement vérifié avant d'être remis en vente.

En effet, Once Again récupère et/ou rachète les vêtements de particuliers, les vérifie puis les revend sur son site internet et dans sa boutique basée à Orléans. L'avantage pour les acheteurs et acheteuses est donc que l'état des vêtements est vérifié, vous n'aurez pas la mauvaise surprise de découvrir un accroc ou une couture qui a souffert à la réception.

Alors on se dit que ça doit être plus cher, mais en fait non et c'est là l'objectif de cet article, de vous faire découvrir le potentiel de Once Again. Car certes, comme ils prennent en charge tout l'aspect de vente et de logistique d'envoi ainsi que le service client après vente, ce n'est peut-être pas la meilleure option pour revendre vos vêtements au meilleur prix.

Après tout dépend de si on a le temps et l'envie de s'en occuper ou si on préfère déléguer toutes ces tâches qui prennent beaucoup de temps, mais ce n'est pas le sujet de cet article. Vous trouverez toutes les informations sur cet aspect si vous le souhaitez, dans notre précédent article de présentation de Once Again.

Car pour acheter des vêtements de seconde main par contre, nous allons voir que Once Again est « the place to be » si vous avez besoin de renouveler votre garde robe avant l'été. Alors il est difficile de vous faire une sélection puisque si vous lisez cet article dans quelques jours, les habits que nous aurons mis en avant seront sans doutes déjà vendus.

once-again-vetements-pas-cher
exemple de vêtements en vente sur Once Again et des tarifs pratiqués

 

Des vêtements à petit prix, la preuve par l'exemple :

Pour éviter ce type de déceptions nous allons donc vous donner quelques exemples des vêtements que nous avons croisés et les prix auxquels ils étaient vendus, ce qui vous donnera une meilleure idée des tarifs pratiqués que vous pourrez comparer avec votre application habituelle pour ce type d'achats.

Nous avons par exemple pour ces dames vu une robe NAFNAF à 7,50€, une jupe Newlook à 3€, un pantacourt Breal à 4€, des hauts en tous genres à partir de 3€, un pantalon Pepe Jeans à 7€, une parka Adidas à 15€, etc... Pour les hommes il y avait des vestes et manteaux Hugo Boss à 24€, une chemise Brice à 3,50€, des sweats à moins de 10€, etc...

Comme vous pouvez le constater, ça ne coûte pas vraiment plus cher que sur les plateformes d'achat/revente entre particuliers qui appliquent des frais de vente et sur lesquelles vous devez payer autant de livraisons que vous faites d'achats auprès de vendeurs différents.

Sur Once Again vous pouvez vous faire plaisir et recevrez 4, 8 ou 15 vêtements en un seul envoi qui vous sera d'ailleurs offert. Pas de frais annexes donc, vous ne payez que les vêtements au prix indiqué. Même si au final certains vêtements devaient être un poil plus onéreux qu'ailleurs, vous devriez malgré tout largement y trouver votre compte.

À noter également que si vous n'avez pas encore pris le temps vous inscrire sur Once Again, vous pourrez bénéficier d'un bon de réduction de 10€ (à partir de 30€ d'achats) en vous inscrivant à la newsletter. Il y a également un système de fidélisation avec des points à cumuler et des bons d'achats à récupérer, et des avantages si vous parrainez vos amies (10€ par parrainage).

friperie-en-ligne
photo d'illustration d'une friperie (crédit image : pixabay - Katja_Kolumna)

Sans oublier l'aspect des marques, de nos jours les plateformes entre particuliers sont inondées de vêtements bas de gamme de la fast fashion, notamment de la marque Shein. Nous n'en avons pas croisés sur Once Again même si il y en a peut-être, on retrouve par contre d'autres acteurs de l'entrée de gamme comme Mango ou Zara.

Mais dans l'ensemble on est principalement sur des marques de meilleure qualité : Bonobo, Desigual, Givenchy, Kookai, Nina Ricci, Ralph Lauren, Tommy Hilfiger, etc... À noter enfin que les vêtements de grandes marques de la mode sont également certifiés pour éviter de se faire refourguer des contrefaçons. Nous avons vu de belles pièces signées Balmain à partir de 40€, des robes Isabelle Marrant à moins de 50€, une veste Yves Saint-Laurent à 86,50€, etc...

Bref, on trouve de tout sur Once Again, pour tous les styles et tous les budgets. Pour vous donner une idée du choix disponible, il y a plus de 40.000 références pour les femmes et environ 3.000 pour les hommes, qui il est vrai disposent de moins de choix.

Au final donc, chacun(e) se fera son propre avis bien entendu, mais si l'on regarde de plus près il nous semble que Once Again est une option très avantageuse. Vous y trouverez des vêtements sympas à des prix très intéressants, avec de nombreux avantages en plus : livraison unique sans frais, état des vêtements vérifiés, avantages de fidélité, etc... À découvrir d'urgence !

Découvrez tous les bons plans vérifiés par nos soins

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article