Tests et Bons Plans pour Consommer Malin

Média libre et indépendant, pour vous être vraiment utile !

Conso : zoom sur les automates qui récompensent le tri sélectif

Les automates arrivent irrévocablement dans nos vies, pour distribuer du pain ou des pizza dans les villages, mais aussi demain pour récompenser les gestes de recyclage. Ils sont appelés à se multiplier dans notre quotidien, notamment dans les campagnes qui souffrent d'un manque de commerces de proximité.
 

Les automates qui récompensent le tri sélectif débarquent :

Dans cet article ce sont principalement les bornes qui vont faire gagner (un peu) de pouvoir d'achat aux consommateurs qui nous intéressent, car les distributeurs de pain ou de pizza fonctionnent pour le consommateur comme un distributeur de canettes, c'est plus complexe côté entrepreneur pour l'alimenter par contre.

Surtout elles sont déjà en train de s'installer un peu partout sur le territoire, nous qui habitons à la campagne en croisons de plus en plus, il ne semble pas nécessaire de vous expliquer qu'en mettant de l'argent dans la machine vous récupérerez en échange un pain ou une pizza.

Par contre, le fonctionnement des machines qui au lieu de vous prendre de l'argent, vous en reversent méritent sans doutes de plus amples explications. Car l'argent tombe rarement du ciel et ne pousse pas non plus sur les arbres. Alors nous allons essayer de voir si c'est un bon plan pour les consommateurs, ou pas tant que ça.

Il faut déjà commencer par regarder quels sont les automates qui sont en train de se développer, car chacun à ses propres règles. Nous allons donc prendre le cas de trois projets qui sont parus dans la presse pour voir leur fonctionnement, et les avantages qu'ils apportent aux particuliers et consommateurs que nous sommes.

bons-plans-conso
crédit image : pixabay - TheDigitalArtist

 

Zoom sur trois projets en cours de développement :

  • Les bornes de recyclage pour la petite monnaie :

Commençons par la mieux implantée puisque Eurocycleur a inventé une machine qui permet de recycler toutes les petites pièces de monnaie que nous n'utilisons jamais. Les centimes qui sont fabriqués en cuivre et dont plusieurs tonnes prennent la poussière dans nos tiroirs, l'idée est excellente.

Ce sont les automates les plus répandus puisque l'on en dénombre déjà plus d'un millier sur l'ensemble du territoire français, ils sont installées principalement dans les centres commerciaux. Vous trouverez facilement la machine la plus proche de chez vous sur le site d'Eurocycleur.

Attention il y a néanmoins deux sortes de machines : Les « Eurocycleur » dont la location est prise en charge par les supermarchés, dans ce cas vous récupérez en bon d'achat le même montant que les pièces jaunes insérées. Si vous insérez 1€ de pièces jaunes, vous recevez 1€ en bon d'achat.

Mais aussi les machines de « Coinstar » dont la maintenance est à la charge du fabricant, dans ce cas une commission de 9,9% est prélevée. Si vous insérez 1€ de pièces jaunes, vous recevez un bon d'achat de 90 centimes, ça reste malgré tout une bonne solution pour transformer les pièces jaunes inutilisées en pouvoir d'achat.

Source : Le Progrès

  • Les bornes de recyclage pour smartphones :

Même principe mais appliqué aux smartphones, qui eux aussi traînent par milliers au fond de nos tiroirs alors qu'ils contiennent plusieurs métaux et terres rares. Onéreuses et dont l'extraction est une catastrophe environnementale, mais nous avons déjà écrit à ce sujet alors ne nous y attardons pas.

Elles commencent à s'installer dans certains supermarchés Carrefour et Monoprix, mais sont la propriété de la société ecoATM en partenariat avec BackMarket. L'avantage est que vos smartphones seront soit recyclés ou reconditionnés si ils ont encore assez de valeur, plutôt que de prendre la poussière à domicile.

Si l'idée est là encore excellente, les pratiques douteuses de BackMarket assigné en justice par l'association de consommateurs Que Choisir pour pratiques commerciales trompeuses, risquent de les disqualifier. Il faut malheureusement s'attendre à ce que ces automates fassent des estimations basses de la valeur de vos téléphones pour gagner un maximum d'argent derrière, mieux vaut donc rester prudents.

Il se trouve qu'il y a trois ans nous avions testé les sites de revente de vieux smartphones et smartphones cassés, ceux là même qui justement traînent au fond des tiroirs. Nous vous laissons lire l'article si le sujet vous intéresse, mais pour résumer ça s'est terminé que nous les avons donnés à une association caritative.

Mais dans la plupart des foyers ils restent à prendre la poussière, c'est quand même dommage. Alors le projet est intéressant, mais nous n'en savons pas suffisamment à l'heure actuelle pour vous en dire d'avantage.

Source : Le Parisien

  • Smart-borne : l'automate qui offre des avantages de proximité

Dernier automate à venir et peut-être le plus intéressant puisque dédié aux bouteilles en plastique et canettes en aluminium, pour le moment vous payez des taxes pour leur ramassage au même titre que les poubelles, demain vous obtiendrez des avantages en les apportant dans une Smart-borne.

Les automates Smart-borne récompensent les personnes qui apportent leurs canettes et bouteilles, sous la forme d'avantages dans les commerces de proximité. Vous gagnez des points que vous pouvez échanger ensuite contre des réductions ou des bons d'achats, à utiliser dans les commerces de la ville.

Mieux encore on sait ce que deviennent les emballages recyclés : 700 canettes en aluminium permettent de fabriquer un cadre de vélo, 6 bouteilles en plastique se transforment en une peluche et 60 bouteilles en une couette pour avoir chaud l'hiver.

On retrouve avec ce projet une vraie ambition écoresponsable qui n'est pas basée sur les gains mais sur le recyclage et les circuits courts, un réel avantage apporté aux consommateurs et un vrai geste pour la planète. La Smart-borne a d'ailleurs été récompensée d'une médaille d'or sur le célèbre Concours Lépine.

Mais comme du coup ça ne rapporte pas grand chose et qu'il faut mettre en place un système multi-partites avec les commerçants de proximité, il n'y a pour le moment que deux automates en France. Vous les trouverez à proximité de la ville de Tours, puisque c'est une invention tourangelle mais espérons qu'ils s'implantent rapidement partout sur le territoire.

Source : France Bleu

bornes-recyclage-avantages
crédit image : Smart-borne

 

Notre avis et conclusion :

Il se trouve que dans ma jeunesse, pour ceux qui ne le savent pas j'étais cuisinier, j'ai travaillé aux Pays-Bas et il y avait ce type de bornes à chaque entrée de supérette et de supermarché. On y déposait ses bouteilles consignées en verre (bières, lait, etc...) et en échange on recevait un bon d'achat à dépenser en magasin.

J'avais la vingtaine à l'époque et comme je viens de passer la quarantaine, nous évoquons ici un système qui existe depuis plus de 20 ans à quelques centaines de kilomètres de la France, pas au fin fond de la Norvège ou du Canada.

C'est d'autant plus positif que quand vous êtes jeunes et avez besoin d'un peu d'argent, faire le tour des bouteilles de la maison et les emporter au magasin pour s'offrir une bricole, puisque l'on parle de quelques euros à chaque fois, vous êtes bien contents de profiter de ces quelques sous pour vous faire plaisir.

C'est une tâche dont les enfants sont bien contents de se charger et toujours ça de moins dont les parents doivent s'occuper, mais aussi sans doutes la meilleure manière d'éduquer les futures générations au tri et au recyclage des matériaux, par la pratique.

Néanmoins, comme la plupart des entreprises françaises ont cette fâcheuse tendance à vouloir faire un max de bénéfices le plus vite possible, il faudra à notre avis attendre de voir leur développement avant de pouvoir définir si c'est vraiment un bon plan pour les consommateurs et la planète, ou si c'est surtout un nouveau biais détourné pour gagner toujours et encore plus d'argent.

Car un tel système doit être vertueux, fait pour les bonnes raisons et avantageux pour toutes les parties, si c'est bien fait alors oui ces automates ont de l'avenir. Nous ne comprenons pas d'ailleurs qu'ils n'existent pas encore en France et dans l'ensemble des pays développés, des automates avec une chaîne de revalorisation digne de ce nom derrière pour recycler tout ce qui peut l'être.

Ne présumons pas des intentions pour les projets présentés en première partie d'article, il est trop tôt même si pour un d'entre eux nous ne pouvons que vous conseiller de faire preuve de prudence. C'est une bonne chose qu'enfin en 2022 en France on commence à se soucier du futur de la planète et de nos enfants, mais au final toutes ces innovations ne survivront sans doutes pas.

Car ce sont de petites start-up innovantes, ça passe ou ça casse, alors que ces systèmes devraient à notre avis être généralisés et gérés à grande échelle par les collectivités. Ce ne devrait pas être un business mais un service, un échange gagnant pour tout le monde : le gestionnaire, les consommateurs et la planète.

Hors le risque est qu'à la fin il ne reste que les automates les plus lucratifs pour les sociétés qui les exploitent, et que les avantages pour les consommateurs ou l'environnement ne soient que marginaux voir inexistants.

Si une des parties n'y trouve pas son compte alors nous n'aurons rien réglé et les dérives seront inévitables, car malheureusement l'espèce humaine n'est pas très altruiste. Pour conclure nous pensons que ces automates de récupération sont une bonne chose, mais tout dépendra de qui s'occupe de les gérer.

Découvrez tous nos articles « consommation » ici

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article