Pour venir concurrencer les géants du e-commerce qui proposent une offre de livraison gratuite avec un abonnement annuel La Poste dégaine Colissimo Pass, un service de livraison de colis en illimité pour 39€ par mois.

 

INTRODUCTION

En effet le soucis de Colissimo c'est que c'est cher, très cher je peux en témoigner étant moi même e-commerçant le moindre petit objet qui fait plus de 3 centimètres de hauteur et c'est minimum 4,95€ par colis.

 

Je prends un exemple tout bête je suis auto-entrepreneur et je  vends des magnets de frigo 3D en mousse haute densité à 2,99€ pièce, ils mesurent 5 centimètres de haut donc avec livraison cela revient à 7,94€ au client (2,99€ + 4,95€)... Invendable donc !

 

D'autant plus que comme auto-entrepreneur ils doivent être intégrés au chiffe d'affaire, vous payez donc sur ces 4.95€ de frais de livraison 14.1% de taxe (soit 0.70€), mais également le paiement en ligne, par exemple PayPal (3.4% + 0.25€) soit 0.67€ et si vous vendez sur une market-place comme par exemple eBay qui est la moins chère c'est encore 6.5% du prix soit 0.32€ de taxes en plus.

 

Faites le compte vous payez les 4.95€ du Colissimo plus (0.70 + 0.67 + 0.32) 1.69€ de charges juste pour la livraison mais aussi les mêmes taxes sur les 2.99€ du prix de vente de l'objet soit (0.42 + 0.07 + 0.13) 0.62€

 

Au final vous payez 4.95€ pour expédier le colis et 2.31€ de charges soit 7.26€ sur une vente de 7.94€, il vous reste 0.68€ mais il faut encore ajouter le prix que vous avez payé le produit, l'enveloppe à bulle et l'impression de la facture (papier + encre).

 

Autant dire que vous vendez au mieux à prix coûtant alors que vous n'êtes pas compétitif là ou d'autres vendeurs étrangers ont des solutions d'envoi à bas coût. A vrai dire vous vendez même à perte si l'acheteur ne prend qu'un seul objet, pour faire un petit bénéfice il faut qu'il achète au minimum 3 ou 4 petits objets en même temps. 

 

Du coup les leaders du commerce en ligne font appel pour leurs livraisons gratuites en illimité à d'autres transporteurs moins onéreux dès que possible et La Poste est reléguée en deuxième division.

 

Ils auraient pu revenir en arrière et reproposer un service de colis économiques comme c'était le cas avec leur offre Colis Eco mais ils préfèrent innover pour venir concurrencer les offres de livraison à abonnement mensuel.

Colissimo Pass
crédit visuel: La Poste - Colissimo Pass

 

FONCTIONNEMENT DE COLISSIMO PASS

Comment fonctionne cette nouvelle offre de La Poste nommée Colissimo Pass : vous payez un abonnement annuel de 39€ (9€ jusqu'au 31/07/2018 pour le lancement) et quand vous commandez dans une boutique en ligne qui propose cette option de livraison vous ne payez pas les frais de port.

 

À 4,95€ minimum le colis votre abonnement serait alors au pire remboursé en 8 commandes mais encore faut il que les e-marchands proposent l'offre Colissimo Pass, au moment ou nous écrivons cet article il n'y a que 18 enseignes de vente en ligne qui sont partenaires du service, lancé il y a plus de 6 mois.

 

Et comme nous pouvions nous y attendre aucun site leader n'est encore partenaire de Colissimo Pass, ce sont de petites boutiques spécialisées ou marques de vêtements haut de gamme, il va donc en l'état être difficile de rentabiliser l'abonnement annuel.

 

Nous avons pris quelques boutiques en ligne partenaires de Colissimo Pass pour voir ce que ça donnait, absolument aucune ne fait mention de l'offre Colissimo Pass alors que quand on intègre un service de livraison à volonté offerte on s'attend à ce que la boutique en profite pour communiquer à outrance sur ce nouveau service.

 

Nous avons trouvé une enseigne partenaire qui propose le service avec livraison en Colissimo offerte dès 20€ d'achats et les autres sont aux environs des 40€ d'achat minimum, mais pas spécifiquement pour les abonnés Colissimo Pass, tous les clients semblant être logés à la même enseigne.

 

Il semblerait d'après ce que nous avons lu sur la page Colissimo Pass du site de La Poste que les abonnés sont automatiquement reconnus lorsqu'ils commandent sur une boutique partenaire mais il faut donc à priori aller jusqu'à l'étape des frais de ports sur une commande pour savoir si on a bien droit à la livraison offerte.

 

On ne sait pas trop en amont si on va payer des frais de port ou si ils seront bien offerts pour de petits achats étant donné qu'il faut selon le système des boutiques pour certaines valider son panier et donc s'engager à payer avant de savoir si l'achat bénéficie bien de la livraison offerte avec Colissimo Pass.

 

Nous ne savons donc pas si la livraison est bien offerte chez tous les partenaires même si vous achetez une bricole à 2€, comme c'est le cas chez les leaders du e-commerce, comme rien n'est indiqué chez les partenaires de Colissimo Pass on navigue dans l'inconnu.

 

Pour le client nous devons avouer que nous ne voyons pour le moment pas l'intérêt de payer cet abonnement, il faut être un gros consommateur de bricoles pas chères pour le rentabiliser, ce qui est quasiment impossible avec moins de 20 boutiques en ligne qui proposent le service (au moment de l'écriture de l'article).

 

Pour les vendeurs nous n'avons pas trouvé d'informations malheureusement, nous espérons qu'ils ont au moins le droit à une ristourne sur les frais de livraison qu'ils doivent payer mais nous ne savons pas comment cela fonctionne pour les professionnels partenaires de Colissimo Pass.

La Poste - Colissimo Pass
crédit visuel: La Poste - Colissimo Pass

 

NOTRE AVIS SUR COLISSIMO PASS

Colissimo Pass propose à l'heure actuelle de payer un abonnement annuel pour avoir droit à un service très limité, la quasi totalité des boutiques proposant déjà la livraison offerte à partir de 20, 40 ou 60€ d'achats il n'est valable que sur de petits achats réguliers.

 

Très peu de boutiques partenaires et aucun des e-commerçants que nous avons testé n'indiquent d'ailleurs de différence de frais de livraison entre un abonné Colissimo Pass et un client lambda, il n'y a aucune information sur la livraison avec Colissimo Pass donc le consommateur ne sait pas à quelle sauce il va être mangé.

 

Du coup on se demande vraiment quel est l'intérêt de payer un abonnement sans savoir vraiment à quoi il donne droit, à notre avis ce n'est pas avec ce système que La Poste va redresser la barre au niveau du e-commerce. A moins qu'ils arrivent à convaincre quelques poids lourds de le vente en ligne mais cela ne semble pas gagné.

 

L'avenir nous dira si c'est une idée de génie ou un flop retentissant mais pour l'instant et en l'état nous ne paierons même pas les 9€ de l'offre de lancement pour un service qui ne semble pas apporter grand chose de plus.

 

CONCLUSION

La Poste a déjà du mal à faire correctement tout ce qu'ils proposent, si vous avez le malheur d'attendre pour déposer ou récupérer un colis et que juste avant vous dans la file d'attente vient quelqu'un pour une opération bancaire, d'assurance ou de téléphonie (car ils font tout ça désormais), vous savez que c'est minimum 10 à 15 minutes d'attente.

 

Moi qui y vais régulièrement pour faire les expéditions de mes ventes en ligne je peux vous assurer que tous ces services annexes sont une vrai plaie pour l'offre de transport initiale proposée par La Poste et il n'est pas rare d'attendre un quart d'heure voir plus pour pouvoir accéder au guichet.

 

Du coup certains clients haussent le ton contre les pauvres guichetiers qui eux n'y sont pas pour grand chose malheureusement, d'autres font demi tour et s'en vont... Ce qui m'est déjà arrivé parce que attendre 20 minutes alors qu'il n'y a que deux personnes avant vous et que vous en avez pour 30 secondes à déposer un colis ou une lettre suivie déjà affranchi ce n'est juste pas possible.

 

J'assiste régulièrement à des scènes de fortes tensions en bureau de poste, alors imaginer payer un abonnement qui n'apporte pas grand chose si il faut en plus poireauter des plombes en bureau de poste pour récupérer son colis ce sera sans moi.

 

Je souhaite bon courage aux postiers avec ce nouveau service mais je ne miserai pas dessus car il y a de grandes chances que ce soit un raté monumental, même si ce n'est que mon avis et qu'il est trop tôt pour savoir comment va évoluer l'offre.

Tag(s) : #Consommation, #ecommerce

Partager cet article

Repost0