lundi conso influenceurs

Aujourd'hui on se penche sur un nouveau terme que vous entendez de ci de là au détour des émissions de télé, les influenceurs semblent avoir pris le pouvoir sur internet mais qui sont ils ? Et à quoi servent ils ?

 

Nous essayons de répondre à ces questions dans notre dossier spécial Lundi Conso de la semaine qui vous emmène à la découverte des influenceurs.

 

QUI SONT LES INFLUENCEURS ?

Sous ce terme d'influenceur sont généralement regroupés les blogueurs, Youtubeurs et autres personnalités influentes des réseaux sociaux. Comme leur nom l'indique ce sont toutes les personnes reconnues pour leurs compétences dans un domaine spécifique et qui disposent d'une large audience auprès de laquelle diffuser leurs articles, tutoriels, photos et / ou vidéos.

 

Quasiment tous les domaines imaginables sont couverts par les influenceurs, chacun ayant un domaine de prédilection et dans certains cas d'expertise, mais ce n'est malheureusement pas le cas de tous... Nous verrons ça plus tard.

 

Cela va de la beauté à travers des tutos de Youtubeuses ou les shootings photo des blogueuses mode, aux test de produits high-tech en passant par les voyages, la cuisine, etc... Mais aussi les vedettes de téléréalité, les personnalités artistiques et sportives ou encore des chroniqueurs télé et radio.

 

Voila pour la présentation générale des influenceurs, ce sont des personnes influentes qui disposent d'une large communauté qui les suivent sur un réseau social, un blog ou une chaîne Youtube... Mais voyons tout ça un peu plus dans le détail:

 

- Quels sont les domaines de prédilection des influenceurs : le lifestyle divisé en plusieurs sous domaines dont la mode et la beauté arrive loin en tête avec plus de 60% des inflenceurs, en deuxième place se trouvent les voyages à 16,5% et la famille complète le podium (notamment la puériculture et l'enfance) pour 9,2% des influenceurs.

influenceurs: domaines de prédilection
toutes les infographies visibles sont tirées de l'étude "les influenceurs et les marques en 2018" réalisée par Reech

 

Juste derrière au pied du podium se trouve l'univers de la nourriture et de la cuisine avec 9% des influenceurs toujours selon l'étude réalisée par Reech, le domaine sportif ne représente lui que 6,9% et celui de la high-tech seulement 4,7%. Le bien-être et la déco font eux partie da la grande famille du lifestyle.

 

 

les plateformes favorites des influenceurs
lien de l'étude menée par Reech en fin d'article

- Quelles sont les plate-formes favorites des influenceurs : en haut du classement se trouve sans surprise un réseau social mais pas forcément celui auquel on pourrait penser puisqu'il s'agit d'Instagram avec 69,2% des influenceurs, en seconde position mais loin derrière se trouvent les blogs à 10% et les chaînes Youtube à 7,3% complètent le podium.

 

Ensuite on retrouve les autres réseaux sociaux avec dans l'ordre Facebook, Twitter, Snapchat, Pinterest et LinkedIn qui clos ce classement des plate-formes favorites des influenceurs. Cela dit ce classement est global et si l'on découpe selon la tranche d'âge des influenceurs et des personnes qui les suivent les résultats sont clairement différents.

 

 

 

quel âge ont les influenceurs

- Quel âge ont les influenceurs : c'est peut-être le point le plus étonnant de cette étude réalisée par Reech auprès de 909 influenceurs français, leurs résultats révèlent que la majorité des influenceurs ont entre moins de 30 ans mais encore plus fou 17,4% des inflenceurs auraient moins de 18 ans et certains même n'auraient pas plus de 12 ans...

 

J'ai du mal à croire qu'une personne de moins de 18 ans puisse avoir un domaine d'expertise qu'il maîtrise suffisamment pour être considéré comme une référence, car un inflenceur est censé à la base être un expert mais ce classement semble indiquer que je me trompe.

 

Certes Instagram étant la plate-forme principale des inflenceurs qui regroupent des milliers de followers et étant principalement utilisée par les jeunes cela explique ce résultat étonnant, mais peut on vraiment parler d'influenceurs au même sens que ce que l'on imagine dans ce cas ?

 

A QUOI SERVENT LES INFULENCEURS ?

Comme j'ai commencé à l'évoquer juste avant il faut distinguer les deux principaux types d'influenceurs : les experts et les célébrités. Il faut également relativiser les résultats des études comme celle qui sert de base aux chiffres évoqués dans cet article qui regroupe sans distinction ces deux catégories.

 

Un influenceur ayant un domaine d'expertise met ses connaissances au service de ses lecteurs, followers et autres abonnés, il utilise principalement un blog et / ou une chaîne Youtube pour réaliser des sujets approfondis et détaillés sous forme de tutoriels, tests, recettes et autres shootings photos.

 

L'influenceur expert apporte une valeur ajoutée à son audience de par sa maîtrise du sujet dont il traite, si il est honnête et pas trop attiré par ce qu'il peut en retirer il essaye d'aiguiller les personnes qui lui font confiance vers des produits et services au mieux de leurs intérêts et non du sien.

 

Cela ne les empêche pas de relayer leur travail sur les réseaux sociaux et d'y avoir parfois un nombre conséquent de followers, certains arrivent même à accéder à une grande notoriété au travers de leur domaine d'expertise.

nombre de followers des influenceurs

Car les inflenceurs ont la possibilité au travers de divers biais de monétiser leur audience, mais nous développerons cela dans la rubrique suivante car ceux qui profitent le plus de cette manne financière font partie de la seconde catégorie d'influenceurs que nous n'avons pas encore évoqués.

 

Les inflenceurs de type célébrités ont une audience énorme, souvent bien plus large que les experts, mais pas toujours de compétences particulières... Ils jouissent d'une notoriété acquise par la télévision, la radio (vedettes de télé-réalité, chroniqueurs, etc...) ou une compétence particulière qui peut être scénique (chanteurs, humoristes, etc...) ou physique (sportif, recordman, etc...).

 

Leur plate-forme de prédilection est un réseau social, Instagram en tête si l'on en croit l'étude de Reech sur les influenceurs, leurs followers semblent avoir une moyenne d'âge plus jeune que les inflenceurs de la catégorie des experts.

 

Leurs posts sont rarement de longs sujets mais des photos, des "story" ou de courtes vidéos souvent tournées en live... L'intérêt de leur public est moins d'apprendre quelque chose que de suivre leurs vies ou leurs exploits voir même dans certains cas leur "plastique" irréprochable.

 

Alors si par exemple un sportif a une compétence certaine pour parler de sport et conseiller son audience sur ce thème, pour certains autres on peut se questionner sur leurs motivations à faire la promotion d'une marque ou d'un service...

 

LES INFLUENCEURS ET LES MARQUES :

les influenceurs et les marques

Nous revenons à l'étude sur les influenceurs menée par Reech car cette dernière est particulièrement informative et hallucinante, on y apprend par exemple que 93% des influenceurs présents sur les réseaux sociaux sont contactés pour promouvoir une marque entre 6 mois et 18 mois après avoir lancé leur activité.

 

Pire la moitié soit près d'un inflenceur sur deux est contacté par une marque après seulement 6 mois d'activité, alors là encore il faut relativiser ce résultat car certains influenceurs ont déjà une grande expérience du domaine dont ils traitent quand ils se lancent, mais en quelle proportion ?

 

taille de communauté lors du premier partenariat

Un autre enseignement à tirer de cette étude est que les marques n'hésitent pas à utiliser les influenceurs de plus en plus tôt, ainsi les influenceurs ayant une audience supérieure à 1000 et inférieure à 10.000 followers ont une chance sur deux d'être démarchés par une marque pour leur proposer un premier partenariat.

 

Pour synthétiser ces éléments nous notons donc que les marques n'hésitent pas à proposer des partenariats à des influenceurs qui ont moins de 18 mois d'activité et une audience de moins de 10000 personnes, mais le font elles par grandeur d'âme ou dans un but lucratif ? Je pense que l'on connaît tous la réponse...

 

Mais quel est donc l'intérêt pour une marque de faire confiance à de jeunes influenceurs peu connus et dont on ne connaît pas les motivations ?

 

partenariat influenceur marque

Les études menées ne répondent pas à cette question primordiale mais nous sommes en droit d'imaginer qu'ils sont moins regardants sur la qualité dans leurs analyses, manquants d'expérience pour établir un comparatif et donc parfois tentés de fermer les yeux sur d'éventuels points négatifs.

 

Un influenceur qui débute a besoin d'idées de sujets dont parler et de produits ou services pour réaliser ses test ou tutoriels, autrement dit de matière pour développer son activité.

 

L'influenceur débutant a donc tout intérêt à se faire offrir des produits ou services car il n'a pas forcément les moyens de ses ambitions et ces petits coups de pouce des marques permettent d'alimenter leurs réseaux sociaux, blogs ou chaînes Youtube.

 

Mais qu'en est il de l'honnêteté des influenceurs qui reçoivent gracieusement des produits de ces marques, en effet si ils descendent cette dernière car le produit n'est pas à la hauteur ils peuvent dire adieu à leur partenariat.

 

Et qu'en est-il à partir du moment ou en plus un intérêt financier entre en jeu avec par exemple un petit pourcentage reversé à l'influenceur sur les ventes qu'il génère via son ou ses canaux de diffusion ou encore de la pratique du post sponsorisé sur un réseau social dans lequel il y a généralement une incitation à l'achat ?

 

Vous avouerez qu'il y a de quoi mettre à l'épreuve l'honnêteté des influenceurs !

 

 

PEUT ON FAIRE CONFIANCE AUX INFLUENCEURS ?

C'est certainement la question que tout le monde se pose et à laquelle il est le plus difficile de répondre, en effet il y a une réponse par influenceur en vérité, donc des milliers de réponses possibles.

 

Nous venons de voir les intérêts financiers communs aux marques et aux influenceurs, la réponse se trouve donc dans l'intégrité et l'honnêteté de chaque influenceur. Certains privilégient leur réputation et l'intérêt de leur audience quoi qu'il leur en coûte et quitte à ne pas être rémunérés à hauteur de leurs compétences ou à être black listés par certaines marques.

 

D'autres, moins scrupuleux, se laissent glisser du côté obscur de l'influence pour leur profit personnel n'hésitant pas à s'accommoder avec la vérité et à mettre de côté leur intégrité. Le problème c'est que quand c'est bien fait on a du mal à reconnaître l'influenceur honnête de celui qui ne l'est pas ou plus.

 

Il y a malgré tout quelques indices que vous pouvez prendre en compte pour vous faire une idée comme par exemple si l'influenceur est super content de 100% des produits qu'il présente et qu'aucun n'a jamais le moindre défaut.

crédit image: pixabay - 472301

Si il ou elle fait beaucoup d'incitations à l'achat également et une grosse proportion de posts à caractère publicitaire sont des indices tout comme la durée d'activité est un curseur important, les influenceurs présents depuis plusieurs années sur un créneau le font certainement plus par passion que par intérêt.

 

Je pense que la majorité des inflenceurs sont honnêtes car je sais d'expérience que c'est très compliqué pour en vivre si l'on est de la catégorie des influenceurs experts, c'est assez rare que l'appât des gains soit une motivation et d'ailleurs ceux qui seraient attirés par l'aspect financier se rendent vite compte que ce n'est pas si facile de se rémunérer d'une telle activité.

 

Je ne suis pas persuadé qu'il en soit de même pour les influenceurs vedettes mais ce n'est que mon humble avis et il y a certainement comme partout des bons et des moins bons, je ne les juge aucunement mais m'interroge sur leur réelle motivation.

 

Car entre réaliser un tutoriel complet en vidéo avec prises de vues et montage et prendre un selfie en maillot de bain, vous avouerez que ça ne demande pas la même masse de travail et ce n'est pas forcément la voie de l'expertise qui rapporte le plus.

 

Bref il est impossible de dresser une liste mais quelques détails peuvent vous mettre sur la voie si vous avez des doutes sur les motivations d'un influenceur.

 

COMBIEN GAGNE UN INFLUENCEUR ?

Alors là également il y a autant de réponses que d'influenceurs, plusieurs éléments rentrent en compte comme le nombre de personnes composants son audience, sa notoriété, sa popularité ou encore la qualité de son travail et la confiance qu'ont ses followers en lui ou elle sont autant de paramètres primordiaux.

 

Attention il est normal qu'un influenceur monétise tout ou partie de son travail d'expert auprès de son audience, c'est souvent beaucoup de temps à passer pour réaliser un tutoriel ou un test et pour la plupart du temps ça ne rapporte pas grand chose au final.

 

combien gagne un influenceur

D'autant plus pour les blogs qui ont des frais d'hébergement et de nom de domaine qu'ils doivent payer chaque mois, ou pour acheter du matériel photo et vidéo qui tient la route par exemple dans le but de fournir un travail plus soigné et agréable pour leur audience.

 

Selon l'enquête menée par Reech 86,7% des influenceurs ne gagnent pas assez de cette activité pour en vivre, 86,4% gagnent moins de 500€ par mois. On note également que moins de 10% des partenariats proposés par les marques sont rémunérés plus de 500€.

 

Des réseaux et sociétés spécialisées ce sont même créées pour faire rentrer en contact les influenceurs les plus connus et les marques, certains chiffres annoncés à la télévision peuvent donner le tournis allant jusqu'à plusieurs milliers d'euros pour un tweet ou un post sur Instagram.

 

Mais ces gains sont réservés à une élite qui jouit d'une forte exposition notamment dans les médias, car dans ce cas vous imaginez bien que la société ne fourni pas ce service gracieusement non plus. C'est une nouvelle forme de publicité et c'est pour cette raison que je divise bien les influenceurs d'expertise et une partie des influenceurs vedettes.

 

Voila donc si vous aviez dans l'idée de vous lancer sachez que seul 1 inflenceur sur 10 réussi à vivre de son activité, mieux vaut donc acquérir une grande notoriété et une forte exposition si la rémunération est votre but premier.

 

 

CONCLUSION :

J'espère que ce « petit » article aura réussi à vous en apprendre un peu plus sur les influenceurs, même si nous ne considérons pas comme tel chez Tests et Bons Plans nous en faisons malgré tout partie... Même si vous avez pu voir que les catégories blogs et high-tech ne sont pas parmi celles qui font s'affoler les statistiques.

 

Encore une fois tout travail mérite salaire et ce n'est pas anormal que les influenceurs puissent générer des gains de leur activité, le principal étant de le faire honnêtement, intellectuellement parlant également j'entends car il n'y a rien d'illégal à priori à monétiser une audience qu'elle qu'elle soit.

 

Tout est question d'intégrité, de compétences et d'honnêteté et dans le milieu des influenceurs, comme partout il y a des "gentils" au service des autres et des "méchants" qui ne pensent qu'à leur profit. Vous trouverez plus d'informations sur comment reconnaître le vrai du faux dans notre article sur les test de produits de la semaine dernière.

 

Encore une fois je précise que je n'ai rien contre les vedettes et autres célébrités talentueuses et ne cherche pas à les stigmatiser ou dénigrer leur travail et leurs compétences, je ne voudrais juste pas que certains pensent qu'il est facile de gagner beaucoup d'argent sans avoir de réelles compétences et / ou une forte exposition médiatique.

 

Source des visuels et chiffres qui ont servi à étayer notre article: Reech étude les influenceurs et les marques en 2018

 

Tous nos articles Lundi Conso ici

Tag(s) : #Tests de produits, #Consommation

Partager cet article

Repost0