aide-consommation

Nous continuons nos articles sur la thématique des loisirs avec dans celui-ci les conseils à suivre en matière de réservations de logements sur internet, car les plate-formes spécialisées sont de loin le principal vecteur de réservations.

 

Selon le ministère de l'économie elles seraient même devenues le mode quasiment exclusif pour les réservations de chambres d'hôtels, mais il existe d'autres types de logements et de structures d'accueil.

 

Qui elles aussi passent largement par les plate-formes de réservation en ligne, comme ce sont pour la plupart des sites de type « comparateur de prix » dont nous vous disons de vous méfier régulièrement mieux vaut donc suivre quelques conseils quand on prépare ses prochains séjours ou vacances.

 

Précisons que la plupart de ces conseils ne sont pas de nous mais des autorités puisque nos sources sont le ministère de l'économie et la DGCCRF qui eux même mettent en garde les consommateurs sur certaines pratiques et précautions à prendre, mais nous irons un peu plus loin ensuite bien entendu.

palteformes-reservations
crédit image : pixabay - Edeltravel

Les 5 conseils à suivre pour les réservations de logements en ligne :

 

  • Conseil n°1 : prendre le temps de comparer

Comme pour à peu près tous les achats en ligne et valable aussi pour les réservations le premier conseil est toujours le même, ne pas se fier à un comparateur ou une seule plate-forme et prendre le temps de comparer l'ensemble de l'offre ainsi que les tarifs sur plusieurs sites.

 

Cela peut paraître inutile puisque justement un comparateur est censé être là pour comparer les offres et chercher pour vous, mais quasiment aucun comparateur ne vérifie en vérité l'ensemble de l'offre, se contentant souvent de ses partenaires avec qui il a des accords commerciaux.

 

En bref il compare uniquement les offres des prestataires qui rémunèrent le comparateur pour lui envoyer des clients, si un autre est plus intéressant mais ne passe pas à la caisse il n'a pas le droit d'être mis en avant sur le comparateur.

 

Il est donc primordial de prendre 5 ou 10 minutes pour regarder sur plusieurs comparateurs et plate-formes afin d'avoir une meilleure idée de l'offre complète et des tarifs pratiqués pour des chambres ou hébergements similaires.

 

 

  • Conseil n°2 : se méfier des mentions incitatives

Si vous êtes un habitué des réservations vous devez avoir l'habitude de ces mentions qui n'ont que pour seul but justement de vous inciter à ne pas prendre le temps de comparer et de vérifier, et de ne pas être trop regardant sur les conditions de vente.

 

Ce sont les mentions de type « 14 personnes regardent cette annonce » ou « plus que 2 chambres disponibles pour cet établissement » par exemple, chiffres difficilement vérifiables et qui ne sont donc pas représentatifs.

 

Car si en effet sur une plate-forme ils n'y a plus que 2 chambres disponibles dans un hôtel cela ne veut pas dire que ce dernier n'a pas partagé son offre sur plusieurs sites et que donc il reste des chambres similaires disponibles ailleurs et/ou qui peuvent être réservés directement sur celui de l'hôtel.

 

On retrouve ce type de mentions aussi sur certains sites de vente en ligne comme Cdiscount par exemple qui a une ligne « Plus de 35 commandes en cours ! » bien visible en vert sur toutes ses pages produits, c'est exactement le même principe pour vous pousser à acheter dans l'urgence.

 

Hors l'urgence en matière d'achats en ligne est dangereuse pour les consommateurs, il faut au contraire prendre le temps de comparer et de lire les conditions spécifiques, sinon on achète (ou réserve) sans savoir à quoi on s'engage et les déceptions sont inévitables.

 

 

  • Conseil n°3 : se méfier des promotions

Autre conseil nous venant de la DGCCRF qui a plus ou moins le même but que le précédent, à savoir de vous faire acheter sans prendre le temps de chercher ailleurs, en vous faisant croire parfois à tort que vous bénéficiez d'un super tarif.

 

Ce sont les mentions « meilleur prix garanti » et « tarif négocié » ou encore « prix spécial » qui sont souvent trompeuses et même parfois abusives, les prix barrés peuvent indiquer des tarifs de base erronés voir falsifiés pour faire croire à une offre plus alléchante qu'elle ne l'est réellement.

 

Là encore nous pouvons faire le parallèle entre les réservations et la vente en ligne qui utilisent les mêmes ficelles pour attirer le chaland quitte à s'arranger parfois avec la réalité, tout est bon pour vous inciter à agir sans réfléchir.

 

Bon vous devez avoir compris la parade qui est toujours la même, comparez vous même les prix sur plusieurs sites et notamment quand c'est possible directement sur le site de la structure d'hébergement qui a l'obligation afficher le vrai tarif de base de ses chambres.

urgence-danger
crédit image : pixabay - Asatira

 

  • Conseil n°4 : ne pas hésiter à contacter directement le prestataire

Autre conseil que les plate-formes de réservation et comparateurs n'aiment pas que l'on relaie mais pourtant normale puisque rien ne vous empêche de comparer les logements disponibles et les tarifs sur les comparateurs puis de contacter directement le prestataire.

 

Nous entendons pas prestataire les hôtels mais aussi les campings, clubs de vacances et toutes autres structures de logement existant, la plupart ont leur propre site internet et proposent directement dessus des réservations en ligne.

 

Souvent même il est plus avantageux de prendre le temps de contacter directement votre futur logeur puisque les plate-formes de réservation comme les comparateurs ne le font pas gratuitement, comme expliqué dans le premier conseil.

 

Néanmoins ce n'est pas non plus une garantie puisque justement nous l'avons expérimenté il y a deux semaines et le tarif était de 30 centimes moins cher la nuitée sur le site de l'hôtel que sur la plate-forme de réservation, mais avec des conditions d'annulation plus strictes.

 

Nous avons donc finalisé la réservation sur la plate-forme de réservation en ligne mais ça nous a pris moins de 5 minutes d'aller comparer sur le site de l'hôtel, et il arrive souvent de réussir à faire de belles économies donc n'hésitez pas à prendre cette bonne habitude.

 

 

  • Conseil n°5 : vérifier les informations et conserver les traces écrites

Avant de valider une réservation pensez toujours à bien vérifier les informations que vous avez fournies, nom et prénom bien entendu mais aussi les informations de contact ne serait-ce que pour le suivi de la réservation jusqu'à votre arrivée.

 

Mais aussi en cas de modification ou d'annulation de la réservation, à l'inverse pensez à vérifier les conditions de la réservation avant de la valider : les éventuelles taxes complémentaires et conditions d'annulation mais aussi les prestations annexes et leurs tarifs.

 

Pensez également si possible et même si c'est faisable dans un second temps à préciser dès la réservation les demandes spécifiques comme votre heure d'arrivée, un chambre en rez-de-chaussée si il n'y a pas d'ascenseur ou son exposition par exemple.

 

Une fois votre réservation validée prenez bien soin de conserver les différentes traces écrites, la validation de la réservation et de son paiement. Ce sont des éléments indispensables en cas d'abus ou de tromperie pour faire valoir vos droits.

 

Pour plus d'informations sur ces conseils vous pouvez consulter le site du ministère de l'économie et le site de la DGCCRF sur lesquels vous les retrouverez ainsi que des liens utiles si vous avez un problème à résoudre ou des points à éclaircir.

 

 

Nos conseils complémentaires et conclusion :

Voilà pour les conseils élémentaires à connaître et suivre pour toute réservation en ligne, mais allons un peu plus loin avec nos conseils complémentaires. Sur le net tout est question de prendre le temps de la vérification.

 

Ne vous fiez jamais à une seule source d'informations ni aux éléments incitatifs, chaque décision doit être un minimum réfléchie et prise en fonction d'un ensemble de paramètres, au final ce n'est pas si long et doit devenir une habitude.

 

Les avis client sont un élément à prendre en compte mais ne sont pas une garantie, c'est un indicateur important qui vous aide dans votre prise de décision mais ne doivent pas être utilisés comme seul et unique paramètre, plus leur nombre est important (plus de 1000 avis) et plus la note moyenne devrait être proche de la réalité.

 

Car tous ne sont pas réellement vérifiés par des entités externes et indépendantes, la mention « avis vérifiés » n'est donc pas une garantie et là encore une petite vérification s'impose en faisant une recherche sur internet pour trouver d'autres sources d'avis.

reservation-vacances-conseils
crédit image : pixabay - iKlicK

En effet pour décider en toutes connaissances de cause il faut d'abord comparer l'offre et les tarifs, mais aussi les avis clients donc ou celui de sites, de blogueurs et d'influenceurs que vous savez fiables, d'amis ou de la famille et croiser toutes ces informations.

 

Vous dégagez de cette manière le ou les meilleures offres que vous sélectionnez, puis vous vérifiez les conditions de votre premier choix, si ça ne vous convient pas passez au second et ainsi de suite. Le meilleur conseil peut-être que l'on peut vous donner est qu'au moindre doute, à la moindre question qui reste sans réponse mieux vaut s'abstenir et jouer la sécurité.

 

En cas de déception la première chose à faire est de documenter votre future réclamation ou avis client si vous ne souhaitez pas pour autant vous lancer dans une procédure, tout le monde ou presque a un smartphone donc prenez des photos qui serviront d'éléments à charge.

 

Au final on retrouve donc plus ou moins les mêmes conseils que pour la vente en ligne classique et nous finirons cet article par notre conseil habituel : sur internet votre meilleure arme est l'observation, prendre le temps de comparer et vérifier permet d'éviter la plupart des déceptions.

 

Nos articles similaires :

Retrouvez tous nos articles consommation ici

Découvrez tout l'univers des loisirs ici

Retour à la page d'accueil

Tag(s) : #Consommation, #Loisirs, #News

Partager cet article

Repost0