conso

C'est la rentrée et nous reprenons donc nos articles d'aide à la consommation qui si ils ne sont pas les plus plébiscités nous paraissent tout de même importants dans notre objectif d'aider les consommateurs à éviter les pièges et arnaques sur internet et aujourd'hui par téléphone.

 

En effet nous allons aborder aujourd'hui le sujet des numéros surtaxés qui peuvent vite faire bondir votre facture téléphonique de plusieurs dizaines voir centaines d'euros si on ne fait pas attention et que l'on a pas les armes pour les repérer.

 

Nous allons donc dans un premier temps voir comment reconnaître les numéros surtaxés et les tarifs applicables puis nous verrons les principales arnaques aux numéros surtaxés et enfin nous vous donnerons les armes pour apprendre à les éviter.

 

numero-surtaxe
crédit image : infosva.org
numeros-surtaxes
crédit image : wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NUMÉROS SURTAXÉS : PRÉFIXES ET TARIFS

Les numéros surtaxés sont légaux et encadrés par des textes de lois mis en place par les gouvernements successifs, ils sont donc régis par des règles strictes qui malheureusement n'empêchent pas les arnaques et les utilisations abusives.

 

Le problème est que dans la majorité des cas quand vous vous faites arnaquer il n'y a que peu de recours possible et quasiment aucune chance de pouvoir se faire rembourser, en effet il n'existe pas de dispositif d'assurance via les opérateurs comme c'est le cas pour les cartes bancaires avec les banques.

 

Il est donc primordial de se tenir informé et d'apprendre à reconnaître les numéros surtaxés, mais aussi de savoir comment opèrent les arnaqueurs et quels leviers vous pouvez activer si cela vous arrive. Mais nous verrons ça après car nous débutons par ce que dit la loi pour poser le cadre.

numeros-payants-france
crédit image : eco.gouv.fr

 

Il existe 3 sortes de numéros surtaxés :

  • Numéros à 4 chiffres qui commencent par 1 ou 3

  • Numéros à 6 chiffres qui commencent par 118

  • Numéros à 10 chiffres qui commencent par 081 ou 082 ou 089

La tarification des numéros surtaxés peut prendre plusieurs formes également, soit elle est facturée à l'acte, soit elle est facturée à la durée soit les deux à la fois (acte + durée) ce qui nous donne là encore 3 possibilités de facturation.

 

Exemples de facturation des numéros surtaxés :

  • 2,99€ / appel (acte)

  • 0,99€ / minutes (durée)

  • 1,99€ / appel + 0,99€ / minutes (acte + durée)

Les textes de loi imposent aux entreprises et organisations utilisant des numéros surtaxés l'obligation d'énoncer en début d'appel la tarification, elle impose également pour les supports visuels un affichage réglementaire standardisé informant du tarif du numéro de téléphone (visuels du début).

 

Au niveau des opérateurs de téléphonie également la législation impose que les informations soient clairement indiquées sur les factures qui doivent indiquer : les numéros, la durée de chaque appel, le tarif appliqué et le montant facturé.

 

Voila pour ce qui est de la partie législative et règles de base mais comme vous pouvez le voir c'est assez vaste et complexe pour que des petits malins en profitent pour monter des arnaques puisque avec 3 sortes de numéros et plusieurs possibilités de facturation ce ne sont pas les options qui manquent.

 

 

LES ARNAQUES COURANTES UTILISANT LES NUMÉROS SURTAXÉS

Justement nous allons maintenant voir quels sont les modes opératoires les plus courants utilisés dans le cadre de fraudes aux appels surtaxés, autrement dit comment font les personnes mal intentionnées pour vous arnaquer.

 

Déjà là encore ce ne sont pas les supports qui manquent puisque pour vous contacter et vous accrocher les arnaqueurs n'ont que l'embarras du choix : mail, SMS et téléphone étant les trois principaux vecteurs.

 

Leur but est de vous faire appeler un numéro surtaxé et pour arriver à cette fin il ont également plusieurs options : se faire passer pour une administration ou votre banque, vous faire croire que vous avez gagné quelque chose ou que vous avez un colis à récupérer.

 

Autre pratique courante qui a déjà du tous vous arriver et à nous aussi avec l'appel qui raccroche immédiatement après que vous ayez décroché, dans ce cas il ne faut surtout jamais rappeler car vous avez de grandes chances de tomber sur un numéro facturé à l'acte donc même si vous ne restez en ligne que quelques secondes vous devrez payer.

arnaque-numero-surtaxe
crédit image : eco.gouv.fr

 

Voyons maintenant des exemples concrets :

  • Vous recevez un message sur votre répondeur ou un SMS qui vous indique qu'il y a un problème avec votre carte bancaire et que vous devez immédiatement appeler votre banque au numéro indiqué

  • Vous recevez un mail ou un SMS qui vous indique que vous avez gagné à un jeu concours ou que vous avez un colis qui n'a pas été retiré et va être retourné à l'expéditeur, vous devez contacter au plus vite le numéro indiqué sinon il sera trop tard

  • Vous recevez un mail ou un SMS indiquant que vous avez entrepris une démarche administrative qui nécessite une action de votre part et vous devez rappeler le numéro indiqué

Si dans tous les cas les messages reçus ne peuvent pas vous êtes facturés l'objectif des arnaqueurs est donc de vous inciter à agir immédiatement pour que vous n'ayez pas le temps de réfléchir et de vous poser les bonnes questions.

 

En effet ils n'hésitent pas à ajouter un faux numéro de dossier ou une fausse référence et à personnaliser leurs messages avec nom et prénom, ce qui n'est pas compliqué à faire dans le cas de mailing puisque des automatisations permettent de le faire facilement.

 

Et comme il existe comme nous avons vu précédemment des appels surtaxés facturés à l'acte même si ils vous indiquent en début d'appel que c'est un numéro surtaxé il est déjà trop tard puisque l'appel a été émis donc il sera facturé.

 

 

COMMENT ÉVITER LES ARNAQUES AU NUMÉRO SURTAXÉ

Voila il ne nous reste plus qu'à voir comment se prémunir des arnaques aux numéros surtaxés, cela dit en ayant connaissance de ce que nous venons de voir un peu de bon sens suffit à éviter la majorité des abus.

 

Mais allons un peu plus loin car il y a des choses à faire avant de rappeler un numéro suspect et après si vous avez été victime d'une arnaque au numéro surtaxé, même si malheureusement vous n'avez quasiment aucune chance de revoir votre argent.

 

Le premier réflexe à avoir que nous avons déjà évoqué est dans le cas ou vous recevez un appel qui raccroche immédiatement, ne rappelez jamais ! Si une personne veut vous joindre elle rappellera ou laissera un message sur votre répondeur ou utilisera un autre moyen de communication.

 

Dans le cas des mails et SMS émanant soit disant d'une banque ou d'une administration il ne faut surtout pas se précipiter, prenez le temps de vérifier vos documents à disposition voir si vous trouvez une correspondance avec le contenu du message ou non.

 

Dans le doute ne rappelez jamais le numéro qui vous est indiqué mais cherchez sur vos documents ou sur le site officiel de l'entité en question comment les contacter et appelez les par ce biais pour vérifier la véracité du message en question.

 

Autre conseil utile avec un site dédié aux numéros surtaxés mis en place par le gouvernement que personne ne connaît malheureusement et qui permet de se renseigner sur les numéros suspects : infosva.org est un annuaire inversé gratuit qui vous indique à qui appartient le numéro, quel est son tarif et autres informations utiles.

 

Dans le cas des colis ou concours ne soyez pas naïf vous devez savoir avec le temps que l'on ne gagne que très rarement et que l'on ne reçoit jamais de colis tombé du ciel, si vous n'avez pas d'avis de passage dan votre boîte aux lettres ou que vous n'avez pas participé au jeu concours il ne fait aucun doute que ce soit une arnaque.

reconnaitre-numero-surtaxe
crédit image : eco.gouv.fr

Enfin et nous aurions peut être du commencer par cela mais nous voulions que vous lisiez d'abord les conseils précédents qui sont de primordiale importance, vous pouvez sélectionner l'option gratuite proposée par la plupart des opérateurs de téléphonie qui permet de bloquer automatiquement les appels surtaxés.

 

À faire en cas de doute sérieux ou si en effet il s'avère que c'est bien un numéro surtaxé il est important de le signaler pour aider les autres consommateurs, pour ce faire il faut envoyer un SMS au 33700 ou se connecter sur le site www.33700.fr pour l'indiquer aux autorités.

 

Le seul cas de figure dans lequel vous pouvez lancer un recours est si vous vous êtes fait arnaqué alors que l'on ne vous a pas indiqué en début d'appel qu'il s'agissait d'un numéro surtaxé, étonnant donc que l'on puisse laisser les fraudeurs agir en toute impunité sans recours pour les consommateurs !

 

Dans ce cas vous pouvez contacter la DDPP (Directions Départementales de la Protection des Populations) du département dans lequel est implanté l’éditeur qui se saisira du dossier, encore faut il savoir de quel département dépend l'entité qui vous a arnaqué et nous n'en savons pas plus sur la suite et si vous avez une chance de revoir votre argent.

 

Il n'y a donc aucun recours ni aucune protection de mise en place pour les consommateurs, les sociétés et personnes mal intentionnées peuvent donc agir en toute tranquillité et impunité du moment qu'ils indiquent en début d'appel qu'il s'agit d'un numéro surtaxé (trop tard dans la plupart des cas donc).

 

Le gouvernement a mis en place plusieurs pages d'avertissement comme celles dont vous trouverez les liens dans cet article via le site du ministère de l'économie et de la DGCCRF mais apparemment il ne leur est pas venu à l'idée que légiférer pour mettre en place des voies de recours pour le consommateur, et ce n'est pas tout...

 

 

ABUS LÉGAUX ET COUP DE GUEULE

Commençons par évoquer les services d'annuaires inversés qui pourraient être super utiles pour vérifier les numéros de téléphone suspects, notamment publicitaires mais vous avez déjà tous du essayer ces services qui comme par hasard ne trouvent jamais le numéro que vous cherchez répertorié mais vous proposent toujours une solution payante pour en savoir plus.

 

Quand un numéro qui ne semble pas faire partie des surtaxés vous appelle plusieurs fois sans jamais laisser de message et que vous ne pouvez pas savoir de qui il provient sans payer laissez tomber c'est que ce n'est pas important et bien souvent du démarchage téléphonique.

 

Complètement légal et pourtant à notre avis, et ça n'engage que nous, une forme d'arnaque autorisée pour ponctionner les plus vulnérables ou les personnes dans des situations délicates. Les annuaires inversés sont devenus uniquement à but lucratif alors qu'ils devraient être gratuits mais ont fait l'objet d'un appel de marché.

 

Ce sont les numéros qui commencent par 118 et qui ont été attribués à des sociétés privées qui en ont fait un business juteux au détriment des consommateurs pour remplir les poches de l'état à un moment T et au nom de la libre concurrence, vous devez vous en rappeler ce n'est si vieux que ça et avait fait beaucoup de bruit à l'époque.

 

Autre cas que nous trouvons désolant et qui s'est généralisé ces dernières années avec les jeux concours qui pour participer vous obligent soit à passer un appel ou à envoyer des SMS surtaxés, leur vecteur principal est la télévision puisqu'il n'y a quasiment plus une seule émission sans ce type de concours.

 

Là encore c'est totalement légal puisqu'il est possible en lisant les petits caractères écrits en tout petit de demander le remboursement des frais engagés, par courrier généralement mais bien entendu personne ne le fait car c'est contraignant pour récupérer une petite somme d'argent à chaque fois.

 

Si encore cela permettait de financer les programmes et d'avoir moins de publicité nous dirions après tout pourquoi pas mais non là encore le but principal n'est pas de vous couvrir de cadeaux mais de gagner toujours plus d'argent en vous offrant une infime chance de gagner le gros lot.

 

Ces concours pullulent à la télé et j'en ai déjà vu également dans des magasines, sachant qu'une partie des gains générés par vos appels et SMS revient au service qui les gère et non pas à l'organisateur nous en déduisons que les dotations sont largement inférieures au coût total engagé par l'ensemble des participants.

 

Au final donc vous avez autant de chance de gagner à ces jeux concours qu'au loto ou à une machine à sous au casino, chacun est libre de faire ce qu'il veut et de dépenser son argent comme il l'entend mais la différence est que ce n'est pas considéré comme un jeu d'argent ni soumis aux mêmes réglementations.

captures d'écrans de numéros surtaxés de nos administrations - cliquer dessus pour agrandircaptures d'écrans de numéros surtaxés de nos administrations - cliquer dessus pour agrandircaptures d'écrans de numéros surtaxés de nos administrations - cliquer dessus pour agrandir

captures d'écrans de numéros surtaxés de nos administrations - cliquer dessus pour agrandir

Pour finir nous allons pousser un coup de gueule car nous trouvons inadmissible que certaines administrations françaises soient autorisées à utiliser des numéros surtaxés, prenons un exemple avec la CAF :

 

La Caisse d'Allocation Familiale a pour mission principale de distribuer les aides d'état aux familles ayant de faibles revenus, pourtant si elle s'adresse donc logiquement en grande partie aux plus démunis il n'est pas possible de les joindre par téléphone gratuitement.

 

En effet pour contacter par téléphone votre CAF il faut appeler un numéro surtaxé qui vous en coûtera 0,06€ la minute, tarif que vous paierez que vous ayez un conseiller en ligne après 2 minutes d'attente ou 15...

 

Alors certes il est possible de se déplacer et faire la queue pour accéder à l'accueil, de leur envoyer un courrier mais dans ces deux cas vous engagez également des frais (timbre, essence, etc...), il ne reste donc de gratuit que l'option du message par internet.

 

Même tarif pour appeler son centre des impôts, si vous exercez ou souhaitez commencer une activité d'entrepreneur et que vous avez besoin d'appeler l'URSSAF il y a carrément 5 numéros de téléphone différents selon votre situation dont 4 sont surtaxés (visuels ci-dessus).

 

Sérieusement je sais qu'il n'y a pas de petits profits pour avoir été entrepreneur également mais dans quel monde vit on pour en arriver à faire payer les gens qui ont besoin de demander un renseignement qui nécessite une réponse rapide auprès d'une administration ?

 

Découvrez tous nos articles d'aide à la consommation ici

 

Sources : 

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/numeros-surtaxes-fraudes-arnaques https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgccrf/consommation/telephone_internet/depliant-v9.pdf

Tag(s) : #Consommation, #Actualités

Partager cet article

Repost0