Mais qu'est donc la théorie du M et qui est ce Magriel ? Trouvez les réponses à ces questions en lisant ce petit article qui vous éclairera sur une des techniques de base du poker de tournoi. Pour résumer c'est la gestion de son stack par rapport à ceux de vos adversaires à un moment précis du tournoi, mais voyons cela plus en détail.

 

QUI EST MAGRIEL

 

Paul Magriel est mathématicien de profession, il est également champion de backgammon et bien entendu un grand technicien du poker. C'est lui qui a inventé le concept du M qui sera ensuite complété par la théorie des zones de Dan Harrington, il est crucial pour tout joueur de poker de comprendre et mettre en pratique cette méthode.

 Magriel.jpg

 

LE CONCEPT DU M

 

Qu'est ce que le M de Magriel ? C'est un calcul simple qui va vous aider tout au long d'un tournoi de poker à savoir à quelle pression vous et vos adversaires êtes soumis, grâce à cela vous saurez adapter votre jeu en fonction de votre stack et du moment du tournoi.

 

Pour calculer votre "M" il vous suffit de calculer combien de tours de table il vous reste avant de ne plus avoir de jetons si vous ne jouez pas une seule main, plus votre nombre de tours (M) est faible et plus vous devrez prendre de risques pour monter votre stack. Le calcul est simple, il suffit d'adittionner la petite blind, la grosse blind et les éventuelles ante. Vous divisez ensuite votre stack (nombre total de jetons que vous possédez) par le montant que vous coûte chaque tour de table et vous obtenez votre "M".

 

Formule: stack / (BB+SB+(ante x nb joueurs à table))

 

 

Exemple:

 

Stack 12.000 jetons

Blinds 100/200 et ante 20

Il y a 8 joueurs à votre table

 

A chaque tour de table vous payez 300 (200+100) de blinds plus 160 (8 x 20) d'ante soit un total de 460 jetons (300+160).

Vous divisez par le stack soit 12.000 / 460 = 26

Votre M est donc de 26

 

 

 

LA THEORIE DU M

 

Votre M est à classer parmi trois différentes catégories qui déterminent l'urgence de votre situation:

 

- plus de 15

- entre 15 et 5

- moins de 5

 

Au dessus de 15 votre M est confortable, vous avez le temps et le stack pour mettre en oeuvre la stratégie choisie qu'elle soit conservatrice ou agréssive. Entre 15 et 5 vous devez commencer à prendre soin de ne plus perdre de jetons quitte à augmenter votre agréssivité, et une fois passé le seuil critique de 5 tours de table vous devez profiter de la première occasion pour tout envoyer et tenter de remonter la pente.

 

 

 

MISE EN PRATIQUE

 

Une même main ne va donc pas se jouer de la même manière selon le niveau de votre M, prenons l'exemple d'une petite paire de 6. Avec un M important vous pouvez limper voir même folder ce genre de main en position basse, par contre si vous êtes en zone rouge à moins de 5 tours de table ce sera sans doute votre meilleure probabilité de doubler votre tapis et serez bien contents de la trouver.

 

Vous devez aussi adapter votre M au moment du tournoi pour le pondérer, prenez en compte les paramètres de durée de niveaux et du nombre de joueurs à table. Sur un tournoi de type turbo votre M fondra comme neige au soleil et vous devrez vite vous adapter, il en va de même sur une table en fin de tournoi avec seulement 5 joueurs car vous serez alors 40% du temps dans les blinds.

 

Pour ces cas précis de fin de partie vous devez donc adapter la théorie du M en divisant par deux le résultat, moins il y a de joueurs à la table et plus la pression est grande, plus vous devez anticiper la zone critique. Les tours de table s'accélérants et les blinds revennant sans cesse vers vous il ne faut pas attendre d'atteindre la zone rouge pour réagir. Si vous avez 10 tours ou moins vous devez utiliser chaque spot pour vous refaire en prenant tous les risques.

 

Vous pouvez aussi consulter la théorie des zones de Dan Harrington qui explique la mise en pratique de manière plus complète de la théorie du "M".

 

 

Liste de tous nos articles stratégie et techniques de base du poker

 

Tag(s) : #Poker

Partager cet article

Repost 0