actualites

Ces dernières semaines la NASA a mis en ligne plusieurs contenus qui permettent de mieux appréhender notre étoile, le soleil. Elles sont intéressantes car sous forme de vidéos donc c'est assez ludique à regarder que vous soyez passionné comme nous par l'astronomie ou pas.

En effet hébergées sur Youtube ces vidéos sont accessibles à tous, la semaine dernière la presse relayait la dernière d'entre elle, plus pour l'innovation qu'elle représente que pour son contenu.

Il est vrai que l'on y voit le soleil tournoyer sur lui même pendant plus d'une heure mais au delà du mouvement rotatif hypnotique de cette "boule de feu" c'est surtout la technique qui donne toutes ses lettres de noblesse à cette vidéo.

a-decade-of-sun-nasa
capture d'écran du TimeLapse "A Decade of Sun" - crédit image : NASA

Pourquoi cette vidéo est si exceptionnelle ?

Réalisée par le NASA's Solar Dynamics Observatory (SDO) ses caractéristiques sont impressionnantes, la vidéo nommée "A Decade of Sun" réalisée en TimeLapse (voir plus bas) est basée sur quelques 425.000.000 de photos haute résolution du soleil capturées par le télescope SDO.

Lancé en juin 2010 il scrute l'astre depuis 10 ans et le photographie toutes les 0.75 secondes soit environ 80 photos par minute, équipé de plusieurs instruments il photographie le soleil sous différentes longueurs d'ondes et celle retenue pour le TimeLapse est de 17.1 nanomètre.

Ce qui n'a pas grande importance pour la plupart d'entre nous mais donne une bonne idée du travail qu'a nécessité cette vidéo, pour mieux visualiser la NASA indique que le fichier dont est extrait cette dernière fait 20 millions Gb de données, soit l'équivalent d'environ 2.500 disques dur de 1 To.

Le Time Lapse est donc composé uniquement des photos du soleil dans une longueur d'onde spécifique, celle qui semblait la plus adaptée à l'extrémité du spectre ultra-violet permettant de bien observer la couche externe de l'étoile : la couronne solaire et son activité.

Cela ne représente plus que l'équivalent de 1 photo par heure soit 24 photos par jour, 168 photos par semaine, 8.760 photos par an et donc tout de même environ 87.600 photos qui composent ce Time Lapse d'une durée de 61 minutes.

Un peu moins en vérité puisque l'on a une petite introduction et conclusion mais on voit défiler les jours sur la vidéo en bas à gauche, chaque jour y dure l'équivalent de 1 seconde donc le Time Lapse est réalisé en 24 fps (images par seconde).

On y voit donc de façon assez précise l'activité du soleil pendant 10 ans avec ses différents cycles sur le long terme (enfin long à notre échelle), mais aussi de nombreuses éruptions solaires et même pour les plus attentifs le transit des planètes du système solaire quand elles passent entre le télescope et le soleil.

Allons plus loin avec d'autres vidéos :

Une heure à regarder le soleil tourner sur lui même ça risque de faire un peu long pour le commun des mortels si on n'a aucune information pour accompagner le visionnage, mais d'autres vidéos publiées permettent de mieux comprendre les différentes activités que l'on voit sur le Time Lapse.

Elles indiquent les principales activités que l'on peut observer à la surface du soleil, ce qui est bien utile pour les néophytes et permet d'interpréter ce que l'on voit sur la vidéo de plus d'une heure, au lieu de regarder bêtement le soleil tourner sur lui même pendant 10 ans.

Tout le monde pourra ainsi comprendre les animations de l'astre que l'on voit pendant plus d'une heure puisque si vous ne comprenez pas les manifestations visibles à l'image et n'avez aucune idée de leur importance la vidéo va vite vous gonfler.

Si les journalistes s'arrêtent trop souvent donc uniquement à la performance que représente ce Time Lapse comme nous l'avons vu avant, ce n'est pourtant pas la vidéo la plus intéressante pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le soleil et d'autres vidéos sont bien plus explicatives.

Heureusement vu que personne ne l'indique dans ses articles, la NASA a eu la bonne idée de les ajouter à la visionneuse qui accompagne le Time Lapse (voir ici), vous trouverez donc dessous d'autres vidéos plus classiques et digestes d'environ 5 minutes sur la même thématique.

Bien plus informatives et sur la même base des données recueillies par le télescope SDO elles sont toutes aussi intéressantes si vous n'avez pas une heure devant vous et que vous souhaitez en apprendre plus sur la principale source d'énergie de notre bonne vieille planète.

Bon leur seul soucis est que les explications sont en anglais donc si vous n'avez pas de bases pour comprendre la langue c'est un peu embêtant même si quelques visuels vous aiguilleront tout de même, nous en avons sélectionné deux particulièrement instructives.

Celle ci-dessus nommée "Highlights From SDO's" explique justement les principaux événements observés durant ces dix ans d'observations de façon chronologique, elle permet de mieux les visualiser avec zoom et ralentis mais aussi d'autres longueurs d'ondes, les événements que l'on peut ensuite guetter dans la vidéo principale.

Celle ci-dessous revient elle sur un seul événement survenu le 19 juillet 2012, le télescope SDO a capturé ce jour la formation puis la disparition d'une boucle magnétique de moyenne ampleur, qui correspond néanmoins comme le montre la vidéo à une taille de plusieurs dizaines de fois notre terre.

Filmée en gros plan elle permet de mieux comprendre et visualiser le cycle et la puissance des champs magnétiques qui oeuvrent au coeur du soleil, un spectacle inédit et d'une grande beauté tout aussi captivant que le Time Lapse dont tout le monde parle.

Voila pour ces quelques vidéos que nous souhaitions partager avec vous, on y trouve tout ce qu'on aime avec de la technologie, de l'astronomie et du grand spectacle. Il y en a d'autres que vous trouvez sur le site de la NASA ou sur leur chaîne Youtube pour ceux qui veulent en voir et en apprendre plus. 

Retrouvez toutes les actualités ici

Retour à la page d'accueil

Tag(s) : #Actualités, #News, #Loisirs, #planète

Partager cet article

Repost0