consommation-solidaire

Dans cet article nous vous présentons un dispositif mis en place en 2009 et qui malgré le fait que ce soit une bonne idée puisqu'il permet de lever des fonds pour les associations caricatives n'a pas réussi à trouver la place qu'il mérite, nous vous expliquons tout ce qu'il y a à savoir sur l'arrondi solidaire ci-dessous.

 

Vous le savez si vous nous lisez régulièrement nous sommes chez Tests et Bons Plans très portés sur les nouvelles technologies et la high-tech mais avons également une fibre écologique et sociale qu'il nous tient à cœur de partager.

 

Ce qui fait que nous essayons de faire se rejoindre autant que possible ces différents secteurs qui ne sont pas vraiment complémentaires sur le papier mais en cherchant un peu il est possible de trouver des ponts entre high-tech et écologie ou entre économie numérique et économie solidaire. 

 

Pour tout vous dire en abordant ce sujet suite à la lecture d'un article datant du 20 janvier 2020 sur le site service-public.fr nous avons d'abord pensé que c'était un nouveau dispositif et nous voulions le mettre en avant pour lui donner plus de visibilité, puis en allant un peu plus loin nous avons découvert une toute autre réalité que nous voulions partager avec nos lecteurs.

 

PRÉSENTATION DE L'ARRONDI SOLIDAIRE :

arrondi-solidaire

L'arrondi solidaire n'a rien de nouveau puisque c'est un dispositif qui a été lancé en 2009 et part d'une bonne intention, il rend possible des micro-dons à des associations caricatives lors du passage en caisse des clients en magasin en arrondissant leur achat à l'euro supérieur.

 

Le système est très simple à comprendre en prenant un exemple : vous faites des achats dans une enseigne et le prix de ces derniers s'élèvent à 18,55€, le caissier ou la caissière vous propose d'arrondir la somme à 19€ via l'arrondi solidaire.

 

Si vous acceptez les 45 centimes trop perçus sont redistribués à des associations caricatives, alors certes sur un achat ça ne fait pas grand chose mais sur des centaines de milliers de transactions dans tout l'hexagone ça peut être un levier de financement participatif digne de ce nom.

 

La système a été décliné aux achats en ligne sur le même principe mais aussi sur les fiches de salaire et sur les relevés bancaires, dans ce cas le don est de 2€ plus les centimes avec pour le coup un arrondi à l'euro inférieur.

 

Reprenons un exemple : votre salaire est de 1400,45€ net et si vous décidez de participer au programme l'arrondi solidaire vous recevrez chaque mois 1398€ et 2,45€ seront reversés à des associations, même principe pour le relevé de banque.

 

L'arrondi solidaire est géré par la société microDON qui est certifiée B-Corp et agrémentée ESUS (Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale), elle garantie que 100% des dons sont reversés à des associations alors qu'en général les donations classiques sont soumises à des frais de traitement.

 

Et ce point est très important pour des micro-dons de ce type car bien souvent les dons de petites sommes sont amputées de frais de gestion pouvant atteindre un pourcentage important de ces derniers, je me souviens il y a une dizaine d'années d'avoir vécu ce cas.

 

En effet suite à une catastrophe humanitaire une chaîne de supermarchés proposait en caisse de faire un don de 2€ pour soutenir les associations humanitaires, mais en regardant de plus près les conditions je m'étais rendu compte que les frais de gestions s'élevaient à 20 centimes + 25% du don, soit 70 centimes qui revenaient à l'entreprise qui gérait les dons reçus pour 1,30€ réellement reversés aux associations.

 

Et cela m'avait clairement indigné de voir qu'une société faisait sa marge sur des dons de cette façon, en s'adjugeant 35% des montants collectés pour des associations alors que la situation humanitaire était catastrophique à l'autre bout du monde.

 

Mais donc ici ce n'est pas le cas puisque 100% des dons sont bien reversés aux associations caricatives et humanitaires partenaires et c'est à mettre à leur crédit et ce sont tout de même plus de 600 associations qui sont partenaires de l'arrondi solidaire, selon les informations disponibles sur leur site internet ce sont à ce jour 51.000.000 de dons qui ont été faits et 16.000.000 € qui ont été reversés à des associations caricatives.

 

Des chiffres qui sont donc plus que respectables et déjà nous pouvons féliciter microDON et son programme L'arrondi Solidaire pour cela, mais tout ça nous laisse sur notre faim car nous ignorions leur existence alors qu'ils oeuvrent depuis plus de 10 ans... Et cela nous interroge grandement alors essayons d'aller plus loin pour comprendre.

l-arrondi-solidaire
capture d'écran de la page d'accueil du site internet https://www.larrondi.org/ - crédit image : microDON - tous droits réservés

 

NOTRE ANALYSE SUR L'ARRONDI SOLIDAIRE :

L'idée de base est donc louable et pourtant 11 ans après son lancement l'arrondi solidaire reste un dispositif assez peu inconnu et trop peu pratiqué, sur le site internet spécialement dédié « l'arrondi.org » les informations sont contraires.

 

Le descriptif évoque 400 sociétés partenaires et près de 5000 magasins participant à l'opération ce qui parait être un programme de grande ampleur, pourtant quand on regarde les pages dédiées aux commerces physiques seulement 22 enseignes sont indiquées comme étant partenaires du programme.

 

Pour la vente en ligne il n'y a que 4 enseignes de e-commerce qui sont affichées et une seule banque pour les relevés de comptes, par contre les sociétés elles sont indiquées comme étant plus de 400 à participer à l'opération et à proposer l'arrondi solidaire à leurs salariés.

 

Il y a donc bien plus de 400 « sociétés » qui proposent l'arrondi solidaire comme évoqué mais côté achats qui était l'idée de base et le principal élément de communication en page d'accueil les 5000 magasins semblent loin d'être représentatifs du maillage même si 22 franchises représentent déjà pas mal de boutiques.

 

Mais dans notre cas les entreprises dans lesquelles nous avons travaillé avant de devenir entrepreneurs ne participaient pas au programme puisqu'il semble d'après ce qui est indiqué sur le site de l'arrondi solidaire que seules les entreprises de plus de 200 salariés sont admissibles.

 

Étant dans la restauration qui sont pour la plupart de petites structures on ne nous a jamais proposé de participer à ce programme, idem du côté de notre banque qui n'est pas partenaire et comme seule la BNP et sa filiale en ligne Hello Bank participent nous devons être beaucoup dans ce cas.

 

Nous ne pourrions donc apporter notre pierre à l'édifice que par le biais des enseignes physiques ou de vente en ligne, mais sur se secteur elles sont tellement peu à participer au programme de l'arrondi solidaire que l'on ne nous l'a jamais proposé.

 

Du coup 11 ans après son lancement nous ne savions même pas que ça existait, ce qui est tout de même dommage puisque nous participerions bien volontiers mais n'avons pas la possibilité de le faire et ça pose tout de même des questions.

 

Si l'on compare avec d'autres programmes comme par exemple Reforest'Action que nous soutenons depuis plusieurs années, ils arrivent à trouver des partenariats avec des enseignes de vente en ligne (plus de 200 selon leur site, voir ici) et même des offres de boxs mensuelles qui proposent de financer la plantation d'un arbre à chaque achat.

arrondi-solidaire-org
capture d'écran de la page d'accueil du site internet https://www.larrondi.org/ - crédit image : microDON - tous droits réservés

Le principe n'est pas identique mais tout de même issu de la même veine et nous interroge sur ce que font L'arrondi Solidaire pour être quasiment absents non seulement des enseignes physiques mais aussi des enseignes de vente en ligne.

 

Comme l'intégralité des dons est reversé ce qui est à mettre à leur honneur il n'en reste pas moins qu'ils doivent se financer autrement, et c'est à priori là que ça coince puisque ce sont les enseignes qui souhaitent proposer à leurs clients l'arrondi solidaire en caisse qui doivent mettre la main à la poche.

 

En effet elles doivent financer sur leurs fonds propres l'installation technique et opérationnelle du dispositif dans leurs magasins qui est faite par microDON, elles doivent donc payer pour pouvoir proposer le service à leurs clients en caisse sans aucun retour puisqu'elles n'ont droit à aucun avantage sur les dons générés.

 

En effet ce sont les donateurs et donc les clients qui peuvent bénéficier d'une exonération d'impôts sur leurs dons (voir le site de l'arrondi solidaire pour plus d'informations), et elles doivent en plus donner l'accès à une partie de leurs comptes pour vérification afin qu'ils ne détournent pas à leur profit les dons.

 

Sans parler du temps passé par les hôtes et hôtesses de caisses à proposer aux clients la donation et la finaliser, ce qui ne prend certes pas énormément de temps mais multiplié par des millions de passage en caisse représente certainement une baisse significative de la productivité.

 

Nous ne savons pas ce qu'il en coûte à une enseigne qui souhaiterait participer et donc nous supputons sur les quelques lignes d'information à ce sujet disponibles sur le site mais force est de constater qu'avec moins de 30 enseignes partenaires au total nous ne pouvons qu'en déduire que le soucis doit venir de là.

 

D'autant plus que si c'est compréhensible dans les enseignes physiques pour les raisons évoquées ci-dessus ça l'est moins pour la vente en ligne puisque la création d'un module spécifique ne semble pas être hors de portée, pourtant L'arrondi Solidaire n'a que 4 enseignes de vente en ligne partenaires sur des centaines de milliers existantes.

 

Et c'est vraiment dommage, alors je ne sais pas comment il est possible de surmonter cela mais ce programme si il veut se développer devrait sérieusement réfléchir à une solution, comme il existe depuis plus de 10 ans néanmoins il reste des questions sans réponses sur sa très faible présence dans les grandes enseignes de vente terrestre et en ligne.

 

Loin de nous l'idée de jeter le discrédit sur ce programme et l'entreprise qui le gère puisque pour le coup vraiment solidaire et respectable mais j'imagine que comme nous le consommateur qui découvre L'arrondi Solidaire via le biais d'une communication axée sur les ventes de produits et se rend compte qu'il y a moins de 30 enseignes partenaires se pose également des questions.
 

Nos articles similaires :

Tous nos articles consommation ici

Retour à la page d'accueil

Tag(s) : #Consommation, #solidaire

Partager cet article

Repost0